Saturne

Saturne est traditionnellement en affinité avec l’élément Terre, le signe du Capricorne, la couleur jaune et le plomb. Il signifie la passion et le nécessaire ; c’est une fonction d’économie, un principe de cohésion et de durée. Il représente dans un thème les obligations matérielles et les aspirations morales, la satisfaction ou la frustration des appétits.

Il est conscience de la durée, continuité des efforts, prévision des objectifs ; c’est un stratège. Il marque la permanence, la chronicité ; c’est un facteur de logique et d’intégrité, de renoncement et d’autonomie. il correspond dans l’évolution au cycle de la vieillesse. On y juge des devoirs et des sacrifices personnels.

Saturne en Bélier subit son existence. Il souffre d’un manque d’objectif et de motivation, d’une absence de méthode. Il ne croit pas en ce qu’il fait même quand il le fait bien. Il a tendance à être paralysé ou à faire du forcing. Il ne veut rien savoir.

Saturne en Taureau est peu communicatif, il a parfois des œillères. Très entêté, il est aussi très méfiant tout en restant peu explicite sur ses réelles intentions. Il a souvent l’air d’agir à regret, sous la pression des événements, le poids des circonstances.

Saturne en Gémeaux n’aime pas les surprises même s’il est très opportuniste. Car il pèche plus souvent par excès d’ambition que par manque de courage. Il ne fait rien sans préméditation et déteste les improvisations.

Saturne en Cancer ne se sent pas très en sécurité. Il a des problèmes pratiques, des ennuis domestiques. Il a souvent tendance à vivre en repli. Et son imagination lui joue des tours pendables : il s’inquiète d’un rien et s’attend souvent au pire.

Saturne en Lion a tendance à gaspiller ses énergies. Ambitieux, il n’hésite pas à exploiter les sentiments, les faiblesses de son entourage. Méprisant, il tire profit de rien et de chacun en se disant que tout lui est dû.

Saturne en Vierge est très économe de lui-même. Il tire toujours une leçon de ses erreurs. Il en commet peu à vrai dire car il est très méfiant et ne prend pas beaucoup d’initiatives. Consciencieux, il frise souvent la maniaquerie.

Saturne en Balance supporte difficilement les agressions du monde moderne. Il a parfois tendance à jouer les souffre-douleur ou à se tourmenter affectivement et à se complaire dans une certaine mélancolie. Ce qui ne l’empêche pas d’être par ailleurs rigoureux.

Saturne en Scorpion est assez masochiste et très revendicateur quand ce n’est pas un vindicatif. C’est un insatisfait. Il se tourmente moralement, cherche partout la petite bête et se frustre lui-même pour ne pas laisser aux autres le soin de le faire.

Saturne en Sagittaire appréhende l’inconnu. Il n’est à l’aise que sur son terrain où il se révèle un remarquable organisateur et un étonnant gestionnaire. Très conservateur dans ses idées, il déteste les modes et n’est pas très communicatif.

Saturne en Capricorne est chez lui. Il peut aussi bien sacrifier ses propres sentiments et affections au profit de ses ambitions que renoncer à ses intérêts personnels en faveur de l’intérêt général, du bien public.

Saturne en Verseau fait un triomphe de la logique et des abstractions. Il n’est pas très tolérant dans ses relations ; il voudrait tout mettre en équations. Il devient parfois fanatique quand ce n’est pas maniaco-dépressif.

Saturne en Poissons consent à toutes l’es peines, à toutes les épreuves, à tous les sacrifices. Il a tendance à être fataliste et plus ou moins passif devant les événements. Il se sent souvent coupable et se pose volontiers en victime.

Laisser un commentaire