Boulet à vendre

0
17

Après le tremblement de terre de magnitude 6,3 en Nouvelle-Zélande qui a frappé Christchurch, la 2ème ville du pays, le 21 février dernier, des propriétaires mettent en vente aux enchères le rocher qui a détruit leur maison.

Dans les décombres de Christchurch, au moins un propriétaire dont la maison a été détruite voit  les choses du bon côté.
La maison de Phil Johnson a été gravement endommagée lorsqu’un rocher de 25 à 30 tonnes a été délogé par les secousses du séisme d’une colline au-dessus de chez lui. Le rocher a  roulé et a traversé le toit avant de s’immobiliser dans son salon.

M. Johnson a placé la pierre incriminée – surnommé « Rocky » – en vente sur trademe.co.nz et déjà les offres sont, au moment où j’écris, à 1300 dollars néo-zélandais soit environ 700 euros.
Pour l’enlèvement? L’acheteur devra le déplacer.

Sur la page, qui présente des photos du rocher et de la destruction qu’il  a causé, il décrit la roche ainsi: « Il est en parfait état (juste un peu de poussière de béton) Convient au jardin, ou comme dans notre cas ajoute un magnifique «  plus »  dans votre salon.

« Rocky permettra d’améliorer considérablement les échanges entre ‘intérieur extérieur’, surtout si vous le chargez par le toit du garage, comme nous l’avons fait. »
Plus sérieusement, tous les profits de la vente aux enchères, qui se termine lundi prochain (7 mars), iront au fonds d’aide aux victimes du  tremblement de terre de Christchurch.

Voir le rocher à la vente et faire une offre ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici