Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

La mythologie du Capricorne

La mythologie du Capricorne

Le Capricorne est souvent illustré par un animal fabuleux mi-chèvre, mi-poisson. A l’origine, deux personnages se disputaient le signe : Triton, une divinité marine, le fils de Poséidon, le Neptune latin, et d’Amphitrite, et le dieu Pan, né des amours d’Hermès, le Mercure latin, et de Dryopé. Triton était figuré avec un buste d’homme et une queue de poisson. Pan était représenté comme un démon mi-homme, mi-bouc. Les images du Diable au moyen-âge s’en sont inspirées. La légende raconte qu’il était tellement laid que sa mère s’enfuit terrifiée dès qu’elle le vit. De là, l’origine du mot « panique ». Son père, Hermès, était en revanche très fier de son enfant. Il alla le montrer à tous les autres dieux de l’Olympe qui se réjouirent beaucoup en le voyant. Les dieux lui donnèrent le nom de « Pan », qui signifie « tout » en grec, parce qu’il avait fait l’unanimité. Plus tard, le dieu Pan symbolisera l’incarnation de l’Univers, la Totalité, le Tout.

Divinité rustique, le dieu Pan était le protecteur des bergers et des troupeaux. Il était particulièrement dangereux quand on le dérangeait dans son sommeil. Il était aussi doué d’une hyper-activité sexuelle. Il passait son temps à poursuivre les nymphes ou les éphèbes sans distinction de sexe. Triton avait la même réputation de lubricité. Le Capricorne en a souvent gardé un petit côté satyre, un petit air trivial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.