Le caractère des signes

0
14

Les signes équinoxiaux, le Bélier, la Vierge, la Balance et le Poissons, sont cyclothymiques. Ils ont tendance à des changements périodiques d’humeurs et de sentiments.
Entre les phases d’excitation et de dépression, l’alternance est plus marquée en Bélier et en Balance, moins manifeste en Vierge et en Poissons où elle se traduit seulement par quelques variations de l’humeur, tantôt euphorique, tantôt triste.

Mais, en revanche, l’esprit est plus insouciant, plus léger, en Poissons et en Bélier, et plus grave, plus réaliste en Vierge et en Balance. Tous cependant s’efforcent de vivre en harmonie avec l’ambiance, à l’unisson de leur entourage et sont généralement très sociables.
L’autosatisfaction est néanmoins plus importante en Bélier et en Vierge ; le besoin de contact, d’approbation plus grand en Balance et en Poissons.

Les signes solsticiaux

le Gémeaux, le Cancer, le Sagittaire et le Capricorne sont des cérébraux ; ils sont souvent très en retrait de l’ambiance. Le Gémeaux et le Cancer ont une sensibilité plus vive, plus heurtée mais ils sont plus impulsifs, plus adroits. En revanche, le Sagittaire et le Capricorne sont plus rationnels, plus portés aux abstractions intellectuelles.
Mais le Gémeaux et le Capricorne sont plus froids et plus systématiques que le Cancer et le Sagittaire, plus mal à l’aise, empruntés.
Tous pourtant semblent vivre en soi, pour soi, même si le Gémeaux et le Sagittaire paraissent moins solitaires, plus sociables, le Cancer et le Capricorne, plus discrets et plus persévérants.

Les signes intermédiaires

le Taureau, le Lion, le Scorpion et le Verseau, son des instinctifs.
Ils se conçoivent en terme de force ou d’énergie. Les attitudes sont plus fermes en Scorpion et en Verseau, les mouvements en Taureau et en Lion ; les unes et les autres vont de pair avec une certaine dureté psychologique. L’agressivité est mieux orientée en Verseau et en Lion, plus indifférente en Taureau et en Scorpion.
Le besoin d’action est plus vif en Verseau et Taureau ; le besoin de dominer, en Lion et Scorpion.
Mais tous sont soumis à des perturbations brutales de l’humeur, à des crises émotives intermittentes : décharges de joie ou de colère, de peine ou de peur, souvent suivies de chutes soudaines de tonus affectif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici