La planète du signe astral

Le signe du Taureau est placé sous la double tutelle de Vénus et de la Lune Noire. Attribuer la Lune Noire au Taureau peut surprendre. La raison en est pourtant simple. Avec Vénus aujourd’hui, tout n’est plus que luxe, calme, volupté.

Mais, pour nos ancêtres, Vénus n’était pas seulement cela. Nous avons, depuis, oublié l’autre face de Vénus. Car si, comme l’étoile du soir, elle était reine des plaisirs, déesse de l’amour, comme étoile du matin, elle était la dame des batailles, déesse guerrière.

Avec Vénus, le Taureau est plénitude des sens, affectivité envahissante, griserie des sentiments, des émotions, des sensations. Avec Vénus, il a soif de vivre, il aspire au bonheur. Avec Vénus, il est gourmet et gourmand. Les plaisirs de la table le disputent à ceux du sexe, les plaisirs de la peau à ceux de l’œil.

Vénus est la grâce, la Lune Noire, la pesanteur:
Avec la Lune Noire, le Taureau est inhibition, retenue de la tendresse, parcimonie des caresses : silence des passions. Avec la Lune Noire, il est susceptible, chatouilleux de l’amour-propre. Avec la Lune Noire, il est réfléchi, formaliste, contemplatif.

Avec Vénus, le désir l’emporte sut ses besoins. Avec la Lune Noire, les besoins triomphent des désirs, la réalité du plaisir. Car la Lune Noire est refoulement des pulsions, étouffement des instincts, interdit des émotions. Avec Vénus, le Taureau est une fête ; avec la Lune Noire, c’est un rituel.

Entre Vénus et la Lune Noire, le Taureau est une nature tour à tour explosive et policée, un personnage alternativement bon vivant et cérémonieux. Vénus lui inspire la bienveillance, le sens du décorum : tout un art de bien vivre en bonne société. La Lune Noire, en revanche, le tient sur son quant-à-soi. Il en oublie d’être communicatif, chaleureux : sa participation se réduit au nécessaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici