Le dessein du Lion

0
14

Du graphisme du Cancer à celui du Lion, la transition est simple. L’un des deux éléments a disparu, l’autre est redressé.

La gestation s’est achevée, la naissance s’est accomplie : le graphisme du Lion affirme un principe unique, central.

Signe de Feu, domaine solaire, éclat de chaleur et de lumière, le Lion représente dans la nature un épanouissement. Ses feux font mûrir les moissons et les fruits de la Terre.

Dans le signe du Lion, un choix est imposé à l’homme : entre l’esprit ou la matière il doit trancher. Des deux éléments graphiques qui les représentaient dans les signes précédents, un seul subsiste.

Le Lion peut ainsi faire l’ange ou la bête, s’en tenir à l’humain ou accéder au divin.

Mais tout cela n’est qu’une question de corps : d’un corps qui, art royal du Lion, trouve ses instruments dans la Vierge, s’il se laisse apprivoiser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici