Le Cérébral

Il se distingue par un physique longiligne, une constitution nerveuse, peu charnue. Les parties thoracique et abdominale sont également étriquées. Le tronc et le visage ont des formes maigres qui peuvent s’inscrire dans un triangle. Le crâne et le front, sont très développés ; les traits du visage sont étroits, angulaires, pointus ou fuyants. Les membres sont minces, déliés ; l’ossature est fragile.

L’équilibre physiologique est normalement assuré par une vitalité mesurée, plus nerveuse que physique, un retrait du monde extérieur, un renouvellement des sensations. Les carences à ce niveau, l’ennui, la routine, les contraintes matérielles entraînent rapidement des désordres nerveux avec leurs conséquences insomniaques et spasmophiles. Le métabolisme s’effectue dans de meilleures conditions dans des climats tempérés à faibles variations de température. Les moindres changements d’humidité sont fortement ressentis ; l’organisme s’accommode trop bien des atmosphères confinées, mais se trouve mieux d’un mode de vie plus naturel. L’alimentation est naturellement légère, très variée, en repas fractionnés. La nourriture est soigneusement choisie ou indifférente. L’organisme se porte souvent mieux d’une alimentation plus naturelle.

L’équilibre psychologique est assuré par un renouvellement permanent des pôles d’intérêt ou d’attraction. Les réactions, les émotions sont superficielles, éphémères ; la vivacité est plus intellectuelle que physique.

Le caractère est secret pour se défendre d’une extrême vulnérabilité. Les activités sont orientées vers des dimensions abstraites. Les ambitions sont immédiates et souffrent d’être trop longtemps différées. Les ressources nerveuses ou énergétiques sont plus adaptées au court qu’au long terme.

Laisser un commentaire