La femmdu signe

Elle est passive, ultra-féminine, perpétuellement amoureuse. Magie de la séduction, elle charme, capte et emprisonne dans ses filets sans jamais prendre les devants. Elle n’a en réalité besoin de personne et ne se donne qu’avec ferveur : l’alternance, elle connaît. Cela ne l’empêche pas de tomber des nues à chaque changement d’amant ; une passion en cache toujours une autre.

Elle est imprévisible, insaisissable, insouciante. Motivée, elle s’engage à fond, donne d’elle-même sans compter ni son temps, ni ses énergies. Mais la passion doit être au rendez-vous. Elle veut bien donner de soi par amour, se prêter par jeu mais se refuse à agir par intérêt.

Elle ne réussit jamais en employant les moyens les plus évidents. A vouloir faire comme tout le monde, elle s’égare sur de fausses pistes. Elle est nettement plus efficace quand elle fait les choses à sa manière. Elle gagne en jouant la confusion, en usant de subterfuges. La logique n’y trouve peut-être pas son compte mais son succès est plus assuré.

Elle est moitié star, moitié nonne, éternelle amoureuse, éternelle sacrifiée. Très sûre de son charme (qui pourrait résister au chant des sirènes ?), elle est prête à toutes les fuites, à tous les abandons. A ce point-là de la passion, le sentiment devient adoration, ferveur amoureuse où l’autre n’est plus personne mais quelqu’un qui porte en lui tous les autres, tout le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici