Les planètes et l’horoscope

0
5

Les planètes tournent et les mouvements qu’elles dessinent dans le ciel tissent la trame de nos destins. Il en va des planètes comme de l’écriture ou de la parole : il y a les mots tracés, les mots qui sont dits, ce qui est vu et compris mais l’essentiel reste sans doute le son entendu, le geste accompli. Les planètes sont des puissances en nous avant d’être des cailloux dans le ciel.

Un kaléidoscope est un cylindre en carton qui contient en son fond une multitude de fragments de verre coloré. Lorsqu’on fait tourner entre les doigts le cylindre, les morceaux de verre se réfléchissent sur un miroir et forment des combinaisons d’images de toutes les couleurs. Imaginons maintenant un kaléidoscope géant. A une extrémité, toutes les planètes du système solaire. A l’autre extrémité, un observateur. Il verrait toutes ces planètes former sans cesse une infinité de combinaisons, de dessins. Avec beaucoup de patience, il aurait peut-être la chance au bout de quarante mille ans de retrouver la même combinaison. Car, en fait, on peut chercher très longtemps deux thèmes semblables sans en trouver. Même les thèmes de deux jumeaux ne feraient que se ressembler ; ils ne seraient pas parfaitement identiques.

Chaque thème étant essentiellement différent d’un autre, y-a-t-il de bons ou de mauvais thèmes astrologiques ? Les planètes donneraient-elles à certains la fortune, à d’autres une vie d’épreuve ? Non, car tout est relatif et affaire de circonstances. Un peu comme lorsqu’on joue aux cartes. On peut avoir une très bonne donne en mains mais, si le jeu n’est pas dans notre camp, obtenir de piètres résultats. A l’inverse, une « mauvaise » donne, exploitée avec une certaine subtilité, peut se traduire par une belle réussite. Le jeu n’est donc rien sans les joueurs, et l’astrologie non plus sans les astrologues. A qui se fier ? Ne vaut-il pas mieux devenir soi-même son propre astrologue, le seul interprète de sa vie ? Mais pour cela, on doit d’abord apprendre quelles sont les planètes auxquelles sont suspendus nos destins. Et c’est aussi bien leurs valeurs symboliques que les relations qu’elles entretiennent avec les signes, ou les unes avec les autres.

Les huit planètes du système solaire, de la plus proche Mercure à la plus lointaine Pluton, en passant par Vénus et Mars, Jupiter et Saturne, Uranus et Neptune, représentent les éléments mobiles du Moi. Liées au caractère, elles désignent les différentes fonctions de la personnalité, les différents rôles du Moi sur la scène de la vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire!
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.