La Lune Noire est un foyer astronomique réel à lent déplacement un tour du zodiaque en 8 ans 10 mois environ. C’est sensiblement la durée de la conception d’un enfant. Elle s’apparente donc à la gestation. Dans la symbolique astrologique la Lune Noire représente pour un homme, son anti-féminité. La légende de Lilith comme celle d’Hécate permet de mieux comprendre le rôle de la Lune Noire et son symbolisme.

Lilith est un personnage de l’ancienne littérature hébraïque. Il est dit, mais il y a plusieurs versions de la légende, qu’en même temps qu’Adam, Dieu créa une première femme, Lilith. Adam et Lilith : deux âmes dans un seul corps. Cet androgynat était improductif, et Adam s’ennuyait beaucoup. Il demanda à Dieu de le tirer d’affaire. Dieu accéda à sa demande en extirpant Lilith du corps d’Adam et ce fut la naissance d’Eve. Mais Adam perdait ainsi son unité originelle. Et le plaisir de la chair venait se substituer à l’état de béatitude qu’éprouvait Adam. Lilith est le souvenir douloureux de cette béatitude androgyne.

Hécate est une déesse infernale dont le nom signifie « qui étend son pouvoir au loin ». Zeus-Jupiter avait pour elle du respect car elle présidait à la magie.

Lilith ou Hécate, la Lune Noire représente l’Interdit : ce qu’il y a au-delà des mots, du langage, ainsi que le refoulement des pulsions dans l’inconscient.

La Lune Noire joue ainsi un double rôle : d’enfermement et de castration. Les processus qu’elle déclenche dans un thème sont toujours des processus de vertige, d’attirance du vide, et de rupture, infinie distance prise sur les êtres et les choses qui peut se traduire aussi bien par l’inconscience des comportements que par une extrême lucidité.

En Bélier, la Lune Noire est un principe de transgression par ignorance des interdits. Elle provoque la culpabilité et invite au sacrifice, à l’intransigeance avec soi-même, ou à la prise de conscience, à la lutte contre l’ignorance.

En Taureau, la Lune Noire est un facteur répressif. La répression porte sur les instincts ou sur la réflexion. Elle est un principe d’inhibition : refoulement des émotions, silence des passions, formalisme des raisonnements.

En Gémeaux, elle est un facteur de prudence : retenue des actes ou des propos. Elle invite au silence, à l’économie des gestes et des paroles. Tatillonne ou terre à terre, elle exerce une influence prohibitrice. Et c’est aussi bien comprendre les choses à demi-mots que ne pas voir plus loin que le bout de son nez.

En Cancer, la Lune Noire gomme l’imagination. Elle rend craintif et superstitieux. Le passé devient source de remords ou de regrets ; l’avenir est vécu dans l’attente ou l’inquiétude. La créativité personnelle est battue en brèche.

En Lion, elle donne des œillères. Les actes deviennent impératifs, les propos catégoriques. Avec la Lune Noire en Lion, on refuse souvent de se rendre à l’évidence, on devient incapable de se mettre à la place des autres, de s’adapter sans préjugé.

En Vierge, la Lune Noire encourage les tendances phobiques. Les comportements deviennent excessivement minutieux, soupçonneux. Les initiatives sont paralysées par la peur de l’échec.

En Balance, elle provoque l’insensibilité. La méfiance est la règle générale. Avec la Lune Noire en Balance, on ne cède jamais à la surprise ou l’étonnement, on est indifférent à ses propres émotions.

En Scorpion, la Lune Noire devient tentation, provoque la culpabilité. On se fait peur à l’idée de ce que l’on pourrait oser ; les désirs sont naturellement dissimulés à soi-même comme aux autres.

En Sagittaire, la Lune Noire est un facteur de censure. Elle enferme la personnalité dans un système d’obligations morales et sociales. Elle rend conventionnel.

En Capricorne, elle est un principe de frustration. Comme si chaque vœu, chaque espérance, devaient être contrariés par le destin et chaque désir condamné à l’avance par la fatalité.

En Verseau, la Lune Noire ne fait pas de concession ; elle devient un principe de discrimination, un facteur de ségrégation. Elle invite à rendre à César ce qui est à César ; elle rend capable d’impartialité.

En Poissons, elle est un facteur de répétition. Avec la Lune Noire en Poissons, on se défile systématiquement à la moindre difficulté, où on s’enferme dans un réseau d’habitudes souvent peu adapté aux circonstances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici