La femme Gémeaux

Curieuse, fouineuse, tout en finesse, elle a le charme de ces éternelles adolescentes. Infiniment disponible, elle est très éclectique dans ses activités, ses loisirs, ses contacts. Elle a sans cesse besoin de renouveler ses centres d’intérêt, ses pôles d’attraction. D’un physique souvent délié, elle semble comme une antenne qui vibre aux sollicitations, aux stimulations du monde extérieur. S’adaptant parfaitement aux événements, elle ne semble jamais surprise de rien, et ne s’étonne d’aucune nouveauté, d’aucune mode.

Elle passe, très à l’aise, d’un milieu social à un autre, se fond dans les décors qu’elle traverse en s’enveloppant sans rechigner dans des manteaux d’Arlequin. Un nuage de décontraction, un soupçon de compréhension, un zeste de doigté et son charme fait le reste. Elle peut embobiner tout son petit monde avec une gentillesse désarmante. Mutine, insouciante, superficielle, elle cache parfois bien son jeu. Elle n’a rien d’une naïve et n’est jamais très dupe ni d’elle-même, ni des autres.

Elle n’appartient à personne et se prête à tous les jeux sans jamais vraiment se donner. Sa vie lui paraît trop courte pour la vivre triste. Ses yeux rieurs démentent souvent le sérieux de ses propos. Elle a facilement tendance à improviser son existence au jour le jour sans trop se soucier des lendemains qui déchantent. Le temps n’a pas de prise sur elle ; elle vit dans l’instant.

Laisser un commentaire