La symbolique de la Vierge

0
3

Dernier signe de l’été, la Vierge représente dans le zodiaque le règne de l’exploitation ; l’agréable cède le pas à l’utile, le superflu à l’indispensable. Son élément est la Terre, la terre des moissons, des récoltes engrangées. Son image est la Fertilité, même si, venant de donner le meilleur d’elle-même, elle est, pour un temps, épuisée. C’est là le sens de l’Immaculée Conception. Marie, la mère du Christ, reste vierge malgré l’enfant qu’elle vient de donner aux hommes. Et la Vierge, comme la Nature, reste toujours immaculée malgré les fruits qu’elle donne aux hommes. Les fruits de la Vierge, comme ceux de la terre, sont salutaires. C’est là le côté rédempteur du signe, ses capacités de service, de dévouement. Nourrir les hommes tout en préservant son intégrité, c’est ce que fait la Nature. Aider les hommes tout en se préservant elle-même, c’est la vocation première de la Vierge, à la fois un idéal et une impossible mission.

Travailler, pour la Vierge, c’est naturel. Une nécessité aussi, mais surtout une façon de s’accomplir humainement et socialement. La Vierge est comme la fourmi de la fable : sérieuse, prévoyante, à la fois prodigue et économe. Sa générosité est réservée à ceux qui lui ressemblent ; rien pour les cigales. Pas très téméraire, elle ne se trouve à l’aise qu’en terrain connu. Prudente dans ses initiatives, s’accommodant sans mal de la routine, elle est plus dévouée qu’ambitieuse. Mais l’économie des efforts, le recul que peut donner l’expérience, sont ses points forts même si, incapable souvent d’improviser, elle reste parfois au-dessous de ses réelles possibilités. N’est-ce pas une façon de faire de la Nature la garantie d’une fécondité inépuisable, d’une fertilité à venir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire!
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.