La psychologie de la Vierge

0
29

Analyse, logique, ordre sont les principaux traits de la Vierge, essentiellement axée sur la productivité. Les idées ne valent que si elles sont le fruit de l’utile et du nécessaire. Rien n’est laissé au hasard. Point faible pourtant : la difficulté d’improvisation. Son désir de tranquillité risque parfois de rendre son existence un peu trop monotone au détriment de la fantaisie et de l’humour.

Pourtant prudente dans ses initiatives, prévoyante dans ses relations, elle incline parfois vers le déraisonnable. Froide d’apparence, quand sa vigilance est en défaut, elle se laisse emporter par des vagues d’émotions. Ses jugements perdent à ce moment de leur acuité. Elle en oublie d’être objective. Ses doutes prennent ainsi parfois le dessus et perturbent ses activités comme ses relations.

Tiraillée entre ses peurs et sa curiosité, elle se méfie de la nouveauté mais cherche en même temps à faire de nouvelles expériences. Elle est ambiguë, entre-deux-eaux. Elle ne révèle souvent d’elle-même qu’un seul aspect : le normal, l’habituel, le réglementaire, le méritoire, l’édifiant. Elle se donne pour exemple, pour unique modèle de ce qui est juste, de ce qui est droit. Les arabesques et les obliques, ce n’est pas son style. Dans sa tête ou dans sa vie, tout est bien rangé, bien propre, bien net. C’est le règne de l’âge classique, de la raison cartésienne : rien de rococo ou de baroque. Elle fait dans l’épuré, l’utile, le nécessaire, pas dans la profusion, le superflu, le hasardeux. Précise, régulière, minutieuse, économe, prudente, c’est le triomphe de l’ordre, de la mesure, du juste, du milieu, du compas et de l’équerre, du cordon et du fil à plomb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici