La planète du signe astral

Le signe du Sagittaire est placé sous la tutelle de Jupiter. Jupiter est le P.D.G. du petit monde olympien: il règne sans partage sur les dieux et les hommes. Son existence est une longue suite de festivités.

Ses aventures extra-conjugales sont toujours extrêmement réjouissantes : ses promesses sexuelles ridiculisent à l’avance tous les Casanova ou les Don Juan à venir. Il gouverne, avec optimisme et bienveillance, le royaume des cieux et de la terre. Mais il est aussi tonnerre et éclair et fait parfois de divines colères. Ses foudres s’abattent sans pitié sur ceux qui, ne respectant pas son autorité, dérangent l’ordre du monde.

Avec Jupiter, le Sagittaire est un personnage jovial, naturellement optimiste et sociable. Dans ses bons jours, il est foncièrement honnête, agréable de caractère et d’humeur, compréhensif et philosophe, idéaliste et libéral.

Aux mauvaises heures, il oublie d’être serviable ; il se montre hautain, hypocrite avec ses supérieurs, méprisant avec ses inférieurs. Son paternalisme devient arrogance, son autorité n’est plus employée qu’à la défense de ses privilèges personnels.

Ses décisions perdent de leur bon sens habituel. Le règne de l’arbitraire commence. Pour ne jamais durer très longtemps. Le Sagittaire est heureusement trop bon vivant pour persévérer dans le despotisme.

Avec la Maison IX, le Sagittaire, pourtant très conformiste, est branché sur l’ailleurs, le lointain, l’étrange. Au point d’en oublier parfois les êtres ou les choses familiers ; trop proches, il les regarde sans vraiment les voir.

Ses réelles perspectives sont plus larges, plus lointaines et prennent souvent le visage de l’impossible même s’il reste toujours très réaliste.

La dimension de l’ailleurs est manifeste en lui. Il a une certaine prédilection pour l’étranger. Il rêve d’explorer d’autres horizons ou d’autres connaissances.

Témoin son ouverture d’esprit, sa prédilection pour l’inconnu, les plaisirs non éprouvés, les univers matériels et intellectuels encore vierges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici