La psychologie du Lion

Dans l’astrologie tibétaine, le signe du Lion symbolise les cinq sens corporels et le sixième, mental.

L’ensemble formant les moyens de la perception. La perception du Lion commence par lui-même. Il se connaît en général assez bien et s’accepte tel qu’il est. Dans son état normal, il avoue sans fausse modestie ses qualités et reconnaît sans fausse honte ses défauts ou ses faiblesses.

Malheureusement, les choses sont rarement aussi simples que cela. Personne n’étant parfait, chaque Lion est souvent en lutte avec lui-même ; entre ce qu’il est et ce qu’il veut être ou ce qu’il paraît.

Son monde se divise en deux : il y a les justes et les médiocres. Le Lion est d’abord un idéaliste qui imagine le royaume des justes.

Mais, réaliste, il a souvent l’impression d’assister au triomphe des médiocres. Ambitieux, il veut réussir mais pas à n’importe quel prix, pas n’importe comment. L’honneur, c’est un mot qui lui dit encore quelque chose,

S’il est très sensible au regard des autres, à sa réputation, il est encore plus sensible à son propre regard, à son propre jugement sur lui-même.

Laisser un commentaire