Les légumes frais ou sec pour une alimentation équilibrée

Les nouvelles tendances de nutrition
L’histoire de la diététique est à la fois intéressante et révélatrice de la mentalité du moment face à l’alimentation.
Le choix d’un régime s’écartant de l’alimentation traditionnelle dépend dans une certaine mesure de considérations philosophiques, religieuses ou médicales.

De nos jours, on constate un engouement croissant pour la cuisine pauvre en graisses animales et en hydrates de carbone.
Certains adeptes de cette tendance vont même jusqu’à supprimer totalement les protéines animales de leur alimentation.

Pourtant, nous parlons aujourd’hui de malnutrition, de déficits dans la surabondance.
Trop de calories, trop peu substances essentielles.

Autrefois, une grande partie de la population devait accomplir des travaux physiques durs.
Aujourd’hui, ce sont nos nerfs et notre cerveau que l’on malmène; les muscles eux, sont moins sollicités.
L’alimentation doit en tenir compte.

Un régime exclusivement végétarien n’est pas sans danger, aussi doit-il être pondéré par l’apport de produits laitiers et d’œufs et pour une alimentation plus complète, de poisson et de viande de temps à autre.
Davantage de produits d’origine végétale et moins de produits d’origine animale

Cette recommandation fait l’accord de tous les diététiciens. La surconsommation de produits d’origine animale appartient au passé.

Désormais, la tendance est pour une alimentation équilibrée, une cuisine dite «légère», privilégiant les temps de cuisson courts, de manière à préserver les précieuses vitamines.
L’alimentation équilibrée fournit à l’organisme tous les éléments indispensables à son bon fonctionnement, permettant ainsi une activité régulière.
En outre, sa diversité satisfait le palais.

Nutrition et régulation du métabolisme

Une alimentation comportant trop de graisses si elle a un pouvoir rassasiant rapide présente un réel danger pour la santé, notamment en cas de manque d’exercice.
Il convient donc d’équilibrer les repas en y incluant ces légumes, des céréales et des fruits, riches en vitamines et en sels minéraux et sources de fibres végétales, produits de «lest» indispensables au bon fonctionnement du transit intestinal.
En observant les règles élémentaires de la diététique, on peut ainsi satisfaire sa faim tout en évitant la surcharge pondérale qui, indépendamment de considérations esthétiques, représente un important facteur de risque de maladies cardiovasculaires ou métaboliques.

La beauté par la Nutrition
Pour avoir bonne mine et se sentir bien dans sa peau, rien de tel qu’une alimentation équilibrée et une activité de plein air suffisante. Certains éléments sont particulièrement importants dans l’équilibre des fonctions des glandes cutanées:
• Vitamines des groupes A et E de même que le groupe des vitamines B.
• Calcium, fer et zinc.
• Acides gras polyinsaturés et protéines. Un apport quotidien suffisant de liquide et de fibres alimentaires contribue également
à la santé de la peau. «Mange pour rester belle» pourrait être la devise, car les excès comme les carences alimentaires ont des effets nocifs sur la peau, les cheveux, les ongles … et la ligne!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici