La diversité alimentaire

On trouve de par le monde des habitudes alimentaires les plus diverses. Si les différences sont plus grandes d’un continent à l’autre, chaque pays a ses coutumes alimentaires propres. La diversité alimentaire dont nous avons la chance de bénéficier est une chance pour notre santé.

Autrefois, les saisons et les produits de terroir déterminaient l’alimentation. Nous nous préoccupions seulement de nous procurer le minimum nécessaire.

Aujourd’hui, l’offre immense des produits les plus divers, indépendamment des saisons, fait de boire et manger un des plaisirs de la vie. La variété des saveurs et les plaisirs gustatifs que la diversité alimentaire procure, déterminent le comportement alimentaire.

Ce besoin est sans doute aussi vieux que l’humanité. Seules les possibilités d’en profiter ont changé. Mais cette richesse de l’offre rend l’environnement alimentaire aussi plus compliqué.

La diversité dans le régime alimentaire

La diversité des régimes alimentaires a un sens. C’est bien parce que l’homme est omnivore qu’il a réussi à s’implanter sur tout le globe. Il a ainsi pu puiser dans les ressources naturelles une nourriture lui convenant.

Malgré toutes les différences, voire tous les contrastes dans la composition des régimes alimentaires, il faut que le mode choisi permette de satisfaire les besoins élémentaires de l’homme. Certains peuples consomment une grande quantité de produits d’origine animale, tandis que d’autres se nourrissent essentiellement de produits d’origine végétale.

Le fait que l’homme puisse ainsi adopter des régimes différents s’explique facilement. En effet, il n’a pas besoin de produits particuliers mais des éléments nutritifs qu’ils contiennent.

En Asie, c’est le riz qui fournit la base de l’alimentation. Dans d’autres régions, ce sont les pommes de terre ou le pain, et en Italie, par exemple, les pâtes. Que l’on mange du bœuf avec des pommes de terre, du riz avec du poisson, des céréales avec du lait ou du maïs avec des haricots, peu importe. Du moment qu’on assure l’approvisionnement de l’organisme en éléments nutritifs essentiels à la survie.

Un produit alimentaire ne peut contenir seul tous les éléments nécessaires. En revanche, différents produits en association peuvent fournir une alimentation complète.

Plus le choix des produits est limité et plus il est naturellement difficile d’assurer une alimentation équilibrée.

Il ne s’agit pas uniquement ici des besoins quantitatifs mais aussi des besoins qualitatifs; c’est-à-dire de l’équilibre des éléments nutritifs entre eux.

Il faut aussi tenir compte de nombreux facteurs extérieurs: conditions de travail, mode de vie, climat, besoins individuels spécifiques, action réciproque des différents produits, goûts de chacun, disponibilité des produits, possibilités de conservation et fonction sociale du repas.

Laisser un commentaire