On adore faire son marché alors que, grâce aux techniques de production et de conservation actuelles, nous disposons de presque tous les produits à tout moment de l’année, même s’ils sont un peu plus chers lorsqu’ils sont hors saison.

Et pourtant, le plus grand plaisir, aujourd’hui encore, c’est de faire ses achats sur le marché de quartier dont l’étalage coloré et parfumé, offrant ses fruits et ses légumes frais, ses poissons et ses viandes, invite à faire rêver tous les gourmets.

Comment bien acheter quand on va faire son marché ?

Contrôlez régulièrement vos réserves et approvisionnez-vous en notant tout ce qu’il vous manque sur la liste d’achats.
Profitez alors des offres spéciales ainsi que des produits de saison bon marché. Achetez-les à l’avance et faites-les congeler.
Enfin, prenez le temps de choisir, comparez bien les qualités et les prix, faites jouer la concurrence.

L’important, c’est la fraîcheur !

C’est de la fraîcheur des produits que dépendent surtout la valeur nutritive et la qualité gustative d’un plat.
On reconnaît la fraicheur des fruits et des légumes à l’éclat vif de leur couleur et à leur arôme. Ainsi, les feuilles de chou et de salade ne doivent pas être flétries. La peau des légumes et des fruits doit être ferme et sans blessure. La valeur vitaminique et nutritive est fonction de la maturation sur pied des fruits et des légumes récoltés (vert) c’est-à-dire pas encore arrivés à maturité en raison des longs délais de transport, ils sont beaucoup moins riches de tous ces éléments bénéfiques pour notre santé.
La viande doit avoir une couleur fraiche et une odeur agréable.
Le poisson frais a les écailles brillantes, les yeux transparents et les ouïes roses.

Les produits surgelés

les aliments surgelés

On trouve dans les magasins spécialisés un large choix de produits surgelés, depuis les produits bruts jusqu’aux plats les plus finement cuisinés.
Les avantages sont évidents: gain de temps, pas de déchets, goût et principes actifs largement conservés.
En général, vous réaliserez davantage d’économies avec des grandes portions qu’avec des petites. Les emballages ne doivent pas être abîmés ni contenir de cristaux, ce qui indiquerait qu’il y a eu interruption de la «chaîne du froid».
Veillez à ne pas interrompre la ·chaîne du froid sur le chemin du retour à la maison. Emballez vos produits dans des sacs isolants conçus spécialement à cet usage.

Les conserves (boîtes et bocaux)

les conserves

Grâce au procédé de la stérilisation, les produits en boîtes et en bocaux se conservent très longtemps. Malheureusement, ce procédé détruit un nombre beaucoup plus important d’éléments nutritifs que la congélation. Pratiques, les sauces toutes prêtes et les mélanges d’épices ainsi que les vinaigrettes permettent de gagner du temps.
Pensez à vérifier sur les boîtes la date limite de conservation.
De même, des boîtes bombées peuvent signifier que le contenu est avarié, ne les achetez donc pas.

Rappel de réglementation alimentaire avant de faire son marché

Voici un rappel de quelques règles importantes de la législation sur les produits alimentaires.
Les dates limite de conservation doivent figurer sur les emballages, de même que la liste des ingrédients, des colorants et des produits de conservation.
Il faut également que figurent les indications de catégories et qualités. Pour les vins (AOC, VDQS, vin de pays), pour certains produits agricoles (AOC), et les catégories de la CEE pour les fruits et les légumes.
Les obligations d’étiquetage sont différentes selon le mode de conditionnement ou de présentation des denrées alimentaires (préemballées ou non).
(Plus d’information sur economie.gouv.fr Etiquetage des denrées alimentaires )

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici