Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

La psychologie de la Balance

Curieuse de toutes les sensations, très éclectique dans ses goûts, la Balance est particulièrement sensible à tous les modes d’expression raffinés. Elle sait captiver du geste ou de la voix, tenir un auditoire sous son charme. S’abandonnant à la griserie des mots, elle s’abandonne parfois à affabuler sur ce qui pourrait être. Prévenu, on est séduit par ses capacités de conteur et reconnaissant d’être émerveillé. Hélas, elle n’annonce pas toujours la couleur. Et on lui fait rapidement une réputation de mythomane quand elle nous égare hors de la vérité sans nous prévenir de la fable. Encore plus rapidement, quand la brillance de ses paroles l’entraîne à faire des promesses qu’elle ne peut tenir.

La Balance ne fait pas le poids. Ne comptons pas sur elle pour prendre parti, pour pencher naturellement d’un côté ou de l’autre. Tout en nuances. Mais ses activités se ressentent de son hésitation dans la mesure où elle ne fait, en général, jamais rien qui soit décisif. A peser le pour et le contre, elle perd nécessairement beaucoup de temps. C’est pour cette raison qu’elle paraît souvent pressée. De ne pas faire le poids la rend aussi très élastique. Soucieuse des apparences, elle garde bonne figure quand ce n’est pas le sourire, même dans les situations les plus difficiles. Les revers de sentiments ou de fortune ne la touchent vraiment que si elle y perd la face. Autant dire jamais. Au pire, elle joue très bien les grandes impassibles ou les grandes indifférentes.

En réalité, elle pâtit de ce qu’elle ressent. Non pas qu’elle endure en permanence les mille morts, mais son âme se chagrine des moindres désagréments, son esprit s’afflige au moindre ennui, souffre à la moindre contrariété. Rêve d’harmonie, elle supporte difficilement les agressions du monde extérieur. Mais ne nous y trompons pas. Les joies et les peines sont exquises pour la Balance. Si elle nous donne l’impression de prendre un malin et subtil plaisir à se tourmenter moralement, c’est qu’il lui est plus naturel de faire figure de masochiste que de désespérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.