On connaissait déjà le « clapping », notamment dans l’utilisation qui en est largement faite dans la musique flamenco, mais voici une belle démonstration de ce que l’on peut réaliser dans les domaines du rythme et de la percussion, avec quelques paires de mains bien échauffées.

Une gestuelle minimaliste, où chaque protagoniste est à sa place, donne un air désuet à l’œuvre qui implique pourtant un gros travail de mise en place rythmique, beaucoup de talent et d’ingéniosité pour que naisse devant nos yeux une chorégraphie aussi inattendue.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici