Bertrand Cantat et Souleymane Diamanta, joli duo bordelais, nous transportent en toute légèreté aux frontières des univers musicaux et déclamatoires d’Abdel Malik, du slameur Grand Corps Malade et du groupe de rock français dont Bertrand Cantat fut et restera le talentueux chanteur et parolier.  De cette rencontre plus que probable et significative, après la récente et douloureuse « fin annoncée » de Noir Désir (perspective inenvisageable pour la plupart des aficionados du célèbre groupe aquitain), nait pour notre plus grand plaisir ce titre « Danser sous la tempête », où l’on retrouve le timbre de voix profond et sensuel de Bertrand Cantat.
Ce petit bonheur est encore relativement confidentiel puisque ce montage amateur n’est pas encore « officiellement » sorti…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici