Un homme emprisonné pour la création de 35 sites web pour insulter son ex

0
11

Un homme emprisonné pour la création de 35 sites web pour insulter son ex
La plupart des gens qui mettent fin à une relation ne commencent pas à créer des sites Web pour insulter, embarrasser et terroriser leurs ex. Malheureusement, c’est exactement ce qu’un homme britannique a fait – et maintenant il se retrouve derrière les barreaux pour cette raison.

Rebecca Pattinson, 36 ans a mis fin à sa relation avec Stephen Andreassen, 38 ans lorsque ce dernier lui a demandé de regarder ensemble les appartements après quatre semaines de rencontre. À ce moment, Andreassen a commencé à la bombarder « avec des appels, des courriels, des textes et des messages sur Facebook lui demandant de reprendre leur relation. »
La femme a réagi en le menaçant d’appeler la police, en bloquant ses profils de réseaux sociaux, en supprimant toutes ses coordonnées de son profil en ligne et en  désactivant son compte Facebook.

C’est à ce moment qu’Andreassen devint impitoyable. Il a commencé à « mettre en place une série de blogs affichant des messages au sujet de son« avertissement à tous les hommes »et la liste des liens vers ses autres sites donnant sa version de leur histoire. »
À ce moment-là – courant de l’année dernière – il lui a été signifiée une ordonnance de restriction à vie et d’interdiction de mentionner Pattinson sur n’importe quel site Web.
Mais l’affaire ne s’en est pas arrêtée là:

Stephen Andreassen et Rebecca Pattinson

Deux mois plus tard, il fut de nouveau arrêté après avoir posté une autre entrée sur son blog détaillant la procédure judiciaire et avoir appelé la femme en question une «menteuse » et  » une sociopathe.  »
Il a été épargné de prison à nouveau, mais il a créé un nouveau site Web obsessionnel avec différentes pages, y compris des sections intitulée Les Relations, Mon Histoire et Devant le Tribunal. Il a ensuite réservé une chambre dans un hôtel en Ecosse où il a pris 200 comprimés de somnifères dans une tentative de suicide ratée.
Andreassen a finalement été emprisonné pour 18 semaines après avoir reconnu qu’il avait enfreint l’ordonnance d’interdiction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici