Un homme emprisonné pour avoir répandu des rumeurs de radiation

0
32

La police dans l’est de la Chine a emprisonné un homme pendant 10 jours et condamné à une amende de 500 yuans (54,12 €) pour avoir répandu des rumeurs en ligne qu’une explosion dans une usine nucléaire endommagé par le séisme japonais avait contaminé les eaux chinoises, ont reportés les médias officiels.

Les autorités de la province du Zhejiang ont dit qu’un employé d’une société informatique surnommé Chen propage de fausses informations au sujet de la contamination nucléaire qui aurait atteint les eaux au large de Shandong, province orientale.

Dans les commentaires de Chen posté le 15 Mars, sous le pseudo « Old Fisherman», il avait exhorté les gens à passer le mot sur ??la radiation à la famille et les amis, de stocker le sel, et ne pas consommer les produits de la mer pour une année, selon le rapport.

La semaine dernière, des rumeurs non fondées sur l’iode dans le sel étant en mesure d’arrêter le syndrome d’irradiation  à travers la Chine, provoqua la panique et l’achat en masse de sel.

La Chine n’a pas trouvé de signes anormaux des radiations suite aux dommages à l’usine nucléaire japonaise de Fukushima, mais les importations de nourriture japonaise sont contrôlées pour la contamination.

Chen a dit aux policiers qu’il était tombé par hasard sur l’information sur Internet et « a transmis à des amis et la famille sans y penser ».
Il paraitrait que Chen avait avoué « reconnaitre  son erreur» qui était «illégale et nocive pour la société. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici