De la glace au lait maternel

0
20

Le stock de crème glacée au  lait maternel a été dévalisé par les clients britanniques cette semaine après qu’une boutique de Londres ait eu l’idée d’employer le lait donné par une maman Britannique pour fabriquer les glaces.

Victoria Hiley, 35 ans, mère d’un enfant,  originaire de Leeds dans le nord de l’Angleterre, a déjà donné un litre de son lait maternel au glacier The Icecreamists pour la préparation qu’il appelle « baby gaga » vendue 14 livres soit environ 16 euros.

« Quel est le mal au fait que j’emploie mes atouts pour un peu d’argent? » demande la maman donneuse, qui a répondu à une annonce pour des fournisseurs de lait sur un site Web parental, Mumsnet. « Qu’est-ce qui pourrait être plus naturel que le lait maternel  frais dans une crème glacée ? »

Le nouveau salon, situé dans la zone dernier cri de Covent Garden  de Londres, paye 15 livres soit environ 17,50 euros les 10 onces de lait (300 ml) et 15 mères ont déjà  « donné » leur lait. Chaque femme en lactation  subit les mêmes contrôles de santé utilisés par le système de santé publique en Grande Bretagne connu sous le nom de National Health Services (NHS) pour des donneurs de sang.

Matt O’Connor, 44 ans , fondateur de la boutique The Icecreamists, fait la recette en mélangeant le lait maternel  avec du zeste de citron et de la vanille de Madagascar.

« Personne n’a rien fait d’intéressant avec la crème glacée ces 100 dernières années, » dit-il. « Certains entendront parler de elle et diront « beurk, » mais c’est réellement  pur, bio et totalement naturel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici