Braquage à l’anglaise

0
12

Un « terrifiant » voleur à main armée s’est caché derrière un masque d’Halloween, il avait bêtement acheté son masque dans la même station-service quelques jours plus tôt.
Neil Simons, 27 ans, ne pouvait pas avoir été reconnu par la mère effrayée qu’il a affronté avec une hache alors qu’elle travaillait en quart de nuit à Lantrisant Road, Llandaff, Cardiff.

Mais le système de vidéosurveillance l’a démasqué puisqu’il était le seul homme à avoir acheté le déguisement d’Halloween le 25 octobre dernier, un tribunal l’a entendu récemment.

Simons, un ex-travailleur d’usine qui gagnait £ 1,000 par semaine, soit environ 1.200 euros, a été emprisonné pour cinq ans à Cardiff Crown Court après avoir admis avoir volé la station-service et tenté de dévaliser un marchand de journaux à proximité ainsi qu’un bureau de poste trois jours plus tard – parce qu’il avait été licencié.

Le procureur John Probert a dit que le collègue de la caissière Kelly Pritchard avait disparu en pause et qu’elle était seule à la boutique lorsque Simons est entré masqué.

« Pendant une minute, elle pensait que c’était un collègue qui lui faisait une blague, mais ensuite elle a vu la hache, a-t-il dit à la cour.
Simons a exigé le contenu de la caisse, alors qu’elle le suppliait de ne pas utiliser l’arme.

M. Probert a déclaré: «Il lui a dit qu’il ne s’en servirait pas tant qu’elle ferait ce qu’il  lui dit et elle a mis entre £ 40 et £ 50(entre 45 et 60 €) dans le sac qu’il lui avait remis.
«Elle a du mal à dormir depuis et a peur de retourner au travail. »

Le second vol à Plasmawr Road à 5h du matin a été interrompu quand un client est entré et que le marchand de journaux Jeff Phillips lui a crié d’appeler la police.
Cette fois-ci, Simons s’était armé d’un long couteau à découper de 33 centimètres et portait une paire de collants sur la tête avec des trous découpés pour les yeux.

« Il a tendu de nouveau un sac et demandé des cigarettes ainsi que de l’argent», a déclaré M. Probert.
« Il avait aussi avec lui un vaporisateur, M. Phillips a été effrayé et pensait qu’il pourrait contenir quelque chose comme l’acide. »
«Il est parti en courant, les mains vides lorsque le client est entré »

Simons détient un record de 24 infractions antérieures, toutes décrites comme de bas niveau.
Kieron Malloy, avocat de la défense, a dit qu’il avait honte pour lui-même et ses parents de ses crimes, commis à la suite de son licenciement alors qu’il avait des dettes de près de £ 20 000, dont une d’un trafiquant de drogue après qu’il est devenu accro à la cocaïne.

« Jusqu’à présent il dépensait son propre argent en travaillant pour £ 1,000 par semaine dans une centrale, mais a ensuite été licencié », a déclaré l’avocat.
« Il était devenu accro à la cocaïne. Il pouvait payer lorsqu’il travaillait, mais fut bientôt endetté et pressé par les trafiquants de drogue de trouver de l’argent. »

« Sa famille le soutient, mais son père a tellement honte qu’il a été incapable d’entrer dans le bureau de poste de Plasmawr depuis. »

« Le fait que son fils a acheté le masque et est ensuite retourné à la station essence même où il l’avait acheté  pour commettre un vol, montre que ce n’était pas de la criminalité sophistiquée. »
Simons a dit avoir écrit des lettres d’excuses qu’il voulait transmettre à Mme Pritchard et M. Phillips.

Le juge Philip Richards a déclaré: «Il doit être absolument terrifiant d’être confronté en plein milieu de la nuit par une personne portant un déguisement et portant une arme. »
«Sans l’aide d’un client, le deuxième incident serait devenu un vol à part entière aussi. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici