Faires la visite du Millennium Falcon: La tour des contrebandiers au parc Disney
Le site Entertainment Weekly a dévoilé les premières photos de la future attraction des parcs Disneyland qui plonge les visiteurs en immersion dans l’univers Star Wars, et plus particulièrement dans le quartier des contrebandiers de Batuu, au coeur de la station Black Spire Outpost, créée spécialement pour l’occasion dans le prolongement de l’univers Star Wars. Au centre des lieux, une reconstitution en taille réelle du Millenium Falcon invite les fans à piloter le vaisseau le plus rapide de la galaxie, au cours d’une mission qui les transforme pour l’occasion en véritables contrebandiers pour la compagnie Ohnaka Transports Solutions.

L’attraction prend le parti de s’inscrire dans la continuité de la nouvelle trilogie : à ce moment de l’histoire, les petits Pogs courent les rues, Han Solo a disparu, et Chewbacca, son compagnon de toujours, s’est associé à Hondo Ohnaka, un pirate de l’espace Weequay qui apparaissait dans La Guerre des Clones et la série animée Star Wars Rebels. Reconstitué en animatronique pour l’occasion, il sera en charge de guider les passagers tout au long de leur périple, alors que le Millenium Flacon sert désormais de transport pour des produits de contrebande à travers la galaxie afin de financer sa rénovation.

Comme dans Star Tours, la file d’attente fait également partie du divertissement et sert de prologue à l’attraction, puisque les fans feront la queue dans une reconstitution de salle d’embarquement de mission spatiale au coeur d’une montagne de la station, attendant de s’enrôler pour devenir de véritables contrebandiers volontaires, et tenter d’échapper aux attaques du Premier Ordre…

Ces nouvelles extensions, uniquement mises en place aux Etats-Unis pour le moment, seront accessibles à partir de cet été dans le parc d’Anaheim (Californie) et à l’automne dans le Disneyland d’Orlando (Floride). Pour les aspirants contrebandiers de l’autre côté de l’Atlantique, de patience il faudra s’armer.

Plus d’info sur le site Entertainment Weekly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici