Alimentation équilibrée

Niveau alimentation, les besoins personnels en énergie et en éléments nutritionnels sont fonction de l’âge, du sexe ainsi que de l’activité de chacun. L’adolescent a besoin d’un régime alimentaire différent d’un employé de bureau.
Les enfants en pleine croissance, les personnes âgées ainsi que les femmes enceintes ont eux aussi des besoins en alimentation particuliers.

La forme et l’alimentation des sportifs

L'alimentation des sportifsLes sportifs le savent depuis longtemps: les jours de compétition, une bonne alimentation riche en produits énergétiques est une condition essentielle pour pouvoir atteindre le but fixé. L’impression de «bien-être» soutient la motivation dans l’épreuve. Des prédilections de chacun en matière de boisson et de nourriture dépend la bonne absorption de celles-ci. Ainsi faut-il accorder équitablement activité physique et régime alimentaire.

Celui qui fait du sport à jeun ne doit pas s’étonner s’il est épuisé au bout de quelques minutes seulement.
Il est recommandé d’éviter les graisses cachées qui se trouvent dans les charcuteries même maigres, les boissons alcoolisées ou fortement sucrées.
En revanche, les hydrates de carbone contenus dans les pommes de terre, le pain, les pâtes, le riz et le muesli favorisent considérablement les efforts de longue durée.

Les céréales

En ce qui concerne les céréales, il convient d’absorber une quantité suffisante des produits complets qui contribuent à un bon approvisionnement en vitamines B, en potassium et en fibres. Combinées avec des protéines maigres comme certains produits laitiers, viandes et poissons, ils contribuent à renforcer l’endurance physique. Et elles préservent d’une perte des forces due à une chute brutale du taux de glucose dans le sang.

Fruits et légumes

Les fruits frais et les crudités complètent la ration alimentaire du sportif en lui apportant des vitamines et des sels minéraux.
Les boissons qui conviennent sont des boissons rafraîchissantes pauvres en calories.
Moins celles-ci contiennent de sucre, et mieux elles peuvent remplir leur fonction propre. A recommander: les eaux minérales, additionnées éventuellement de jus de pomme, ou les infusions légèrement sucrées au miel.
La perte de poids après un effort physique ou une séance de sauna n’est due qu’à des pertes en eau.

Celles-ci ne contribuent pas à un amaigrissement réel, c’est-à-dire à une perte de graisse. Au contraire, la transpiration, donc la perte en eau et, de ce fait, en sels minéraux, risque de provoquer rapidement des difficultés circulatoires et des crampes musculaires.
C’est pourquoi on doit appliquer le conseil de boire souvent pour se réhydrater régulièrement.

Les régimes végétariens

De fait, on appelle «végétariens» des régimes alimentaires très divers. Un régime excluant tout produit d’origine animale conduit facilement à des carences en calcium, vitamine B 12 et en protéines.
Les régimes lacto-végétariens, eux, fournissent une alimentation relativement plus complète.
Ce type d’alimentation offre une alternative réelle qui exige une qualité toute particulière des produits, quant à leur fraîcheur en préparation. Les crudités sont ici au 1er plan, sans que cela signifie qu’il faille totalement éliminer les aliments cuits.

Les pommes de terre, par exemple, cuites non seulement pour des questions de goût mais également pour que l’amidon qu’elles contiennent devienne digestible.
Ce régime n’est pas un régime végétarien à proprement parler. Des apports en viande fraîche, en poisson, en laitages et en œufs sont admis occasionnellement.
L’avantage de ce type d’alimentation fortement végétarienne, est de fournir à l’organisme une quantité importante de fibres tout en réduisant les graisses végétales (ainsi que le cholestérol).

L’adaptation à ce régime alimentaire doit se faire progressivement. Le pain complet, les flocons de céréales, le riz complet et les pâtes complètes ainsi que les fruits frais et les crudités sont d’excellents produits si l’on veut commencer à s’y adapter.

L’alimentation des enfants et des adolescents

L'alimentation des enfants
Les habitudes alimentaires se prennent dès l’enfance et se renforcent avec l’âge. C’est pourquoi il est si important d’acquérir des notions de diététique le plus tôt possible. L’apprentissage de l’hygiène alimentaire dans la famille, au jardin d’enfants et à l’école revêt donc une importance particulière.
Il faut enseigner aux enfants le plaisir d’une alimentation diversifiée. Il faut également leur apprendre à trouver eux-mêmes ce qu’ils aiment et ce qui leur convient, pour leur satisfaction et leur santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire svp.
Entrer votre nom ici