Oh Snap!

Please turnoff your ad blocking mode for viewing your site content

img
Home / Loisirs / Les parcs d’attractions en Europe

Les parcs d’attractions en Europe

/
/
/
138 Views

Vu les pressions et le stress de la vie actuelle, le besoin de décompresser est omniprésent au fond de chacun d’entre nous. Pris entre le travail, les études ainsi que les autres activités en tout genre, les vacances représentent pour nous une délivrance, une régénération des ressources et surtout une évasion du quotidien oppressant. Conscients de l’importance qu’accordent les gens aux distractions et aux loisirs, les gros investisseurs ainsi que les sociétés de construction ont réussi à exploiter ce secteur par le biais des parcs d’attractions. Ces derniers constituent un investissement très rentable à raison de plusieurs centaines de millions d’euros de bénéfice chaque année. Le secteur est très compétitif et chaque propriétaire se doit d’innover et de disposer de nouvelles attractions aussi régulièrement que possible. Parmi les parcs les plus prisés et les plus célèbres d’Europe, on trouve en tête de liste les parcs à thèmes comme le « Parc Astérix » qui est basé sur la BD de Goscinny et d’ Uderzo, la Cité de l’espace qui est dédiée à l’amour de l’astronomie, Futuroscope le parc des technologies de pointe et du multimédia, ainsi que l’ Europa Park, le grand parc du Puy du Fou, sans oublier le très célèbre Disney Land Paris. Dans d’autres registres, on cite à titre d’exemple les immenses parcs animaliers et zoologiques comme le Marineland et son monde sous-marin ou encore le Parc Sea Life de Weymouth et l’Océanopolis.

Tous ces grands parcs sont conçus pour tous les âges, des tout petits aux plus grands, sans oublier les seniors. Les attractions sont toujours classifiées selon les goûts, les âges et les tailles de la personne. Des règlementations très strictes régissent l’administration de ces parcs d’attractions. Des normes de sécurité, des infrastructures élémentaires ainsi qu’un minimum d’entretien sont imposés aux parcs. Si ces règles ne sont pas respectées, les responsables risquent d’encourir de graves sanctions. Parmi ces parcs, il en existe plusieurs qui n’ouvrent leurs portes qu’à intervalles réguliers de plusieurs saisons, tandis que d’autres sont ouverts à longueur d’année. La plupart de ces parcs font partie d’un complexe comprenant de grands hôtels et restaurants, des commerces reliés aux parcs ainsi que d’autres loisirs d’ordre secondaire. En prime, on dénombre à travers l’Europe plusieurs petits parcs contenant uniquement de simples montagnes russes, des manèges, et des jeux comme le toboggan ou la balançoire. La gestion des grands parcs incombe souvent à de grandes entreprises rachetées à des grands groupes comme le groupe Walibi, le Walt Disney Parks and Resorts ou encore le Sea Life Centres. Les chiffres d’affaires que mobilisent ces parcs atteignent des proportions mirobolantes, à l’instar du Disney Park qui fait plus de 1 150 millions d’euros de chiffre d’affaire pour près de 13 millions de visiteurs par année. Europa Park qui est le deuxième plus grand parc d’attractions d’ Europe détient un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros tandis que le Parc Astérix totalise un chiffre d’affaire de plus de 68 millions d’euros pour près de 2 millions de visiteurs par an.

Parmi les actualités de ce secteur très concurrentiel, « Genesis-Land » verra bientôt le jour en Allemagne grâce à l’initiative d’une secte suisse. Ce futur parc aura comme thème « la Genèse selon la Bible » et compte s’installer dans le sud-ouest de l’Allemagne. Les responsables du projet estiment attirer plus de 600.000 visiteurs par an. Europa Park compte investir 50 millions d’euros dans un nouveau quartier européen dédié à l’Islande. Grâce à ce nouveau projet, Europa Park deviendra désormais le plus gigantesque complexe hôtelier d’Allemagne, à raison de 4 614 chambres pour plusieurs hôtels, chambres d’hôtes, villages de tipis et autres habitations en tout genre. En Juin 2009 à Rexpoëde, Max Crochet et toute son équipe compte ouvrir « Animalia Production Parc » qui ne sera rien d’autre qu’un parc à thème portant sur les animaux et le cinéma. Parmi les constructions et rénovations prévues par ce dresseur animalier, on cite la création d’une grande salle de restaurant, de plusieurs hôtels et chambres d’hôtes et surtout d’une arène sans grillage. En somme, l’industrie des parcs d’attractions ne cesse de se perfectionner et de proposer au public des attractions plus innovantes et plus divertissantes chaque année, pour le plus grand bonheur des visiteurs mais surtout des propriétaires qui accumulent ainsi des millions de bénéfice.

1 Comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

It is main inner container footer text
adimage
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com