Oh Snap!

Please turnoff your ad blocking mode for viewing your site content

img
Home / Santé / Vaincre les courbatures

Vaincre les courbatures

/
/
/
246 Views

Les courbatures sont un mal parfois «obligatoire » après avoir fait des efforts musculaires. Ça n’arrive jamais lorsque l’on reste couché sur son canapé, quoi on est à l’abri de rien en zappant trop souvent. Bien que l’on sais que d’avoir des courbatures n’est pas forcément significatif d’une bonne séance de sport, je profite de mes courbatures pour découvrir le fonctionnement de mon corps.

Avant, je pensais que le pire était d’avoir des courbature des quadriceps: gros muscle, souvent sollicité, les courbatures te font marcher comme James Dean, s’asseoir sur les toilettes devient une épreuve.
Depuis, j’ai eu des courbatures des dorsaux, des pecs, des épaules, des triceps et franchement elles ne sont pas plus une partie de plaisir en fait. Parce que quand tu ne peux pas lever le bras ou que tousser lance tes courbatures, ce n’est pas marrant du tout.

Bref comment s’en débarrasser ? Je vous passe le couplet de l’échauffement, hein ?

1) S’étirer après effort : paraît il. Peut être que je ne le fais pas suffisamment (ou mal, hein ?) mais 2 minutes par muscle ne changent pas grand chose pour moi concernant les courbatures. Je m’étire pour plein de raisons mais pas pour avoir moins de courbatures, ça c’est clair !!!

2) Boire de l’eau (genre 2L au bas mot..): pour plein de raisons ou sans raison d’ailleurs, mais une chose est sûre c’est que l’on ne chasse pas des courbatures sans boire d’eau. Il faut évacuer l’acide lactique des muscles (ndlr: au passage,le fait que l’acide lactique soit responsable des courbatures et de
plus en plus remis en question), seul l’eau et le repos peuvent faire ça !!! Donc voilà: glou glou glou avant, après , pendant tout le temps

3) La douche froide: j’ai vu certains sportifs prendre des bains de glace de quelques minutes pour leur jambes. Je ne savais pas a quel point c’était efficace jusqu’à ce que je l’expérimente moi même. Mis à part l’eau (qui est une évidence), c’est pour moi l’arme numéro 1 contre les douleurs. Donc direct après la séance, sous la douche la douche, on éteint complètemet l’eau chaude et on met le jet d’eau froide sur la partie douloureuse : 30 secondes à 1 minute, plusieurs fois. Plus l’eau est froide mieux ca fonctionne. Vous comprendrez que c’est plus facile à faire sur les cuisses que sur les trapèzes, car dans ce cas, c’est tout le corps qu’on met sous l’eau froide. Tenez vous au mur et respirez vite car autant le dire > le coeur semballe. Mais c’est bon au final, on en ressort encore plus vivant !!! Réveil instantané !

4) Les produits des mamies !!! Moi j’adore. Ça pue mais j’adore, l’effet froid/mentholé réveille bien. Après, ne vous attendez pas à des miracles non plus (ça se saurait)

Un soir de douloureux désespoir des mollets, n’ayant que ça sous la main, j’ai donné sa chance au sérum jambes lourdes d’Yves Rocher. Il faut bien masser pour réellement sentir l’effet « mentholé » mais ma fois, n’ayant que ça, j’ai été bien contente (efficacité 2/5)
L’Emul’gel Bio Musculaire d’Aroma zone saura convaincre les adeptes du bio. Le gel pénètre rapidement, il sent assez fort la lavande et le menthol. Pas très cher et bio, un bon produit que j’ai découvert grâce à l’échantillon placé dans la box fitness dont je vous parlais il y a peu (efficacité 3,5/5)
Ce truc, le Phytodolor Spray .. que j’ai trouvé dans ma salle de bain. Pour la petite histoire, mon homme est boxeur thaï à ses heures et il utilise ça, ne me demandez pas d’où ça vient, mais ça fonctionne, la douleur est apaisée quasi immédiatement mais si vos courbatures sont sur des muscles profonds, envisagez ma dernière solution (efficacité 3,5/5)
Dernier petit produit: la friction de Foucaud. Orientation confort musculaire Mon produit favori, aux huiles essentielles. Bon, le hic, c’est que tu sens le vieux (sauf le respect que je dois à mes ainés) donc n’imaginez même pas mettre ça à une autre moment que le coucher. C’est quand même pas anti-libido, faut pas déconner. La sensation de grand frais 10 à 15 minutes après vous être bien frictionné (pas juste passé le produit sur le corps, il faut vraiment frictionner: ça s’appelle FRICTION de foucaud !) lui procure une grande efficacité selon moi 4/5Si vous avez un truc autre que le temps et le repos qui mérite un 5/5, n’hésitez pas à laisser un commentaire. On m’a parlé de l’arnica en gélules (bien des produits en contiennent, notamment le fameux sporténine à croquer de Boiron que j’ai testé sans trouver ça fulgurant), mais comme bien des trucs homéoathiques, il faut un certain temps d’usage avant que cela soit efficace, le prendre avant, pendant , après Un peu lourd quoi

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

It is main inner container footer text
adimage
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com