Oh Snap!

Please turnoff your ad blocking mode for viewing your site content

img
Home / Santé / Une belle peau et de beaux cheveux, naturellement

Une belle peau et de beaux cheveux, naturellement

/
/
/
208 Views

Notre état de santé se reflète sur notre apparence extérieure, tout comme notre aspect, par un incessant effet de réciprocité, influe sur notre état général.
Un teint clair, un bon tonus musculaire, l’absence de graisse excessive et une chevelure bien tenue contribuent à prolonger la jeunesse et doivent être pris en considération dans une tentative multithérapeutique de régénération.
La chirurgie esthétique ne doit entrer en jeu, sauf s’il s’agit d’une imperfection de naissance, qu’après la non-réponse à la stimulation de notre mécanisme naturel d’autoréparation.

Notre peau

Les soins de la peau sont extrêmement importants, non seulement parce que la peau est notre enveloppe extérieure par laquelle le monde perçoit notre image, mais parce que la peau n’est pas une couverture inerte enveloppant notre corps. C’est un système vital et dynamique, représentant environ un sixième du poids de notre corps, et contenant un quart de notre sang.
C’est un régulateur de température essentiel et une des voies d’élimination les plus importantes.
La peau est imperméable à l’eau et aux gaz, mais elle est perméable à certains produits et essences. Certains ions (atomes ou groupes d’atomes chargés d’électricité) peuvent également traverser la barrière de la peau, ainsi que les virus et quelques bactéries.
Cette surface extérieure de notre corps est exposée à la lumière, à la sécheresse, à l’humidité, à la chaleur, au froid. Mais ses limites internes établissent le contact avec le monde intérieur de l’organisme, chaud, sombre et, aussi longtemps que cet organisme est vivant, la peau reste en place, car elle est faite de plusieurs couches de cellules se reproduisant continuellement.

Mais la peau a besoin de soins, ne serait-ce que pour être protégée de l’assaut constant de millions de particules chimiques, et de garder ouverts certains canaux entre le monde intérieur et le monde extérieur. En améliorant notre état général, nous améliorons l’état de notre peau et vice versa.
Mais en fait, que se passe-t-il ? Souvent, nous nous comportons d’une façon totalement irrationnelle, nous sommes prêts à gaspiller notre temps, notre argent et notre énergie pour nous acheter les meilleurs vêtements, les plus belles chaussures, des bijoux et autres accessoires de mode. Mais quand il s’agit de notre peau, qui est non seulement notre enveloppe mais qui constitue aussi une partie importante de notre personnalité, nous suivons n’importes quels conseils publicitaires pour des produits rarement adaptés à notre nature de peau ou à ses vrais besoins.
Certains cosmétiques sont bons, voire excellents. Mais ce qui est bon pour un million de personnes peut ne pas l’être obligatoirement pour nous.
Que pouvons-nous donc faire d’autre ? Nous pouvons aller dans un institut spécialisé, mais les bons sont rares, et la plupart poussent à l’achat de leurs propres produits. Nous pouvons également essayer tous les produits à notre portée, et, d’essais en erreurs, trouver ceux qui nous conviennent le mieux. Cela peut prendre longtemps, et en cas de sérieux problèmes dermiques, il vaudrait mieux ne pas hésiter à consulter un dermatologue.

Quelques remèdes naturels

Il existe des méthodes naturelles et sans danger qui peuvent prévenir les dégâts. Elles ne sont pas trop compliquées. Malheureusement, la plupart sont très peu coûteuses, ce qui semble constituer un important obstacle.

– La lanoline :
Tout le monde a entendu parler de la lanoline, mais très peu de gens savent ce que c’est. On retrouve ce mot sur bien des étiquettes de shampooings ou de crèmes démaquillantes, mais presque toute la lanoline utilisée dans le commerce est chimiquement traitée. Il faut donc utiliser de la lanoline brute et non une préparation artificielle. Il s’agit de la graisse naturelle sécrétée par les moutons et qui donne à la laine vierge son aspect huileux. Lorsque la laine est lavée, nous avons d’un côté de la laine propre, et de la lanoline de l’autre. La lanoline brute peut être achetée en pharmacie, parapharmacie et magasins bio. L’odeur n’est pas très plaisante, mais ce n’est vraiment pas cher.
La lanoline rend la peau souple et élastique, ce qui peut prévenir ou au moins ralentir l’apparition des rides. Il y a deux sortes de rides : les rides d’expression et les autres. Les rides d’expression se forment peu à peu, à dater de l’enfance. Elles reflètent notre humeur, nos dispositions et peuvent être très belles, si ce qu’elles reflètent est beau. Si ce n’est pas le cas, aucune médication n’y pourra remédier. Elles resteront comme un avertissement de ce que nous sommes.
Les autres rides ne sont pas nécessaires. Elles ne reflètent que la perte d’élasticité de la peau. Leur apparition peut et doit être retardée. A l’époque victorienne, on conseillait aux jeunes filles de ne pas trop bouger leur visage et d’éviter le soleil, ce qui ne correspond guère à la vie moderne. Le meilleur moyen d’éviter ces rides est d’utiliser de la lanoline brute. Une application par mois est suffisante. Je ne connais pas une femme qui n’accepterait de subir l’outrage d’une odeur nauséabonde pendant une heure par mois pour garder, en échange, un joli teint.
Le traitement doit être commencé tôt, en mesure préventive contre l’apparition des rides. Une fois qu’une ride est installée, il est trop tard. La lanoline doit être appliquée à l’endroit où les rides sont susceptibles d’apparaître, et laissée en place pendant une heure.

– L’eau de source :
La peau du citadin est exposée aux particules atmosphériques, à l’eau dure, chlorée, calcaire, contenant de nombreux sels minéraux. Ces facteurs contribuent à la dilater et à lui faire perdre son élasticité.
Nos ancêtres les moins civilisés se lavaient avec la rosée matinale. Pour réparer les outrages infligés par l’eau du robinet, vous pouvez employer de l’eau de source naturelle ou de l’eau distillée. Mais ne prenez pas de bain d’eau distillée. Ce serait trop coûteux. Utilisez-la pour nettoyer votre visage et votre cou. Elle existe en aérosol. Vous pouvez aussi mettre de l’eau de source dans un vaporisateur.

– L’hamamélis :
Cet excellent produit reste sans conteste le meilleur astringent. Son plus grand inconvénient est, encore une fois, son prix modique qui conduit l’acheteur à douter de son efficacité.

– Les hydratants naturels :
Si votre peau est trop sèche, vous pouvez l’hydrater sans craindre le moindre effet secondaire déplaisant avec des produits naturels : de la pulpe d’avocat écrasée, de l’huile d’olive vierge, du miel, appliqués pendant vingt minutes et lavés à l’eau de source ou à l’eau distillée. Un de mes collègues recommande les fraises écrasées en masque sur le visage. Le problème, c’est qu’elles devraient rester en place toute la nuit…

– L’eau de la reine Marguerite :
Pour une revitalisation générale de la peau, l’eau de la reine Marguerite est particulièrement recommandée. La reine hongroise à la beauté indestructible (et aux nombreuses prouesses amoureuses) aurait dû ces avantages à la pratique de massages à base de lavande, de romarin et de thym.
Les huiles essentielles de ces trois plantes se trouvent facilement. Pour confectionner une huile pour le bain, mélangez cinq parties d’huile de lavande, deux parties d’huile de romarin et une d’huile de thym, à raison d’une quinzaine de grammes pour chaque partie. Vous en aurez pour quatre mois. Avec trente grammes de cette combinaison bien mélangée à une livre de bicarbonate de soude, vous pourrez fabriquer une provision d’un mois de sels de bain. Deux fois par semaine, ajoutez une généreuse cuillerée de sel de la reine Marguerite dans l’eau de votre bain.

Raffermir ses seins

La chirurgie esthétique ne devant intervenir qu’en dernier recours, il existe néanmoins un remède capable de donner de bons résultats : Prendre une bonne cuillerée de poudre de la reine Marguerite, la diluer dans un litre d’eau. Avec cette solution, masser les muscles et les tissus qui supportent la poitrine, le long du sternum, le dessus et le pourtour des seins, remonter vers l’épaule, le long du muscle pectoral. Le massage devra durer de dix à douze minutes.
Ce qui suivra ensuite sera moins agréable : remplir un tissu de glace pilée et répéter le même massage devant un miroir, jusqu’à ce que la peau rougisse, ce qui peut prendre entre une demi-minute et cinq minutes.
En raison des modifications glandulaires dues au cycle menstruel, ce massage devra être pratiqué entre le douzième et le dix-neuvième jour avant les règles.

Les ongles

Les cheveux et les ongles sont des excroissances de l’épiderme qui représentent une partie importante de notre enveloppe. Les ongles sont constitués principalement de kératine, ces protéines fibreuses qui constituent la base des tissus épidermiques cornés. Les ongles contiennent du calcium. S’ils sont défectueux, cela peut signifier que nous manquons de calcium. Un moyen efficace et naturel de se soigner est d’absorber le calcium contenu dans les coquilles d’œufs.
Choisir un œuf, de préférence pondu dans une région où les poules sont saines et bien alimentées. La coquille sera plus épaisse que celle des œufs pondus dans les élevages industriels. Laver cet œuf et le poser dans un verre  vin à peine plus grand que l’œuf. Le recouvrir de jus de citron et le laisser toute la journée à la température de la pièce. Le soir, le mettre au réfrigérateur pour la nuit. Le jus de citron attaquera la coquille qui, au matin, se retrouvera fine et molle. Recueillir l’œuf avec une cuillère, soigneusement, sans le briser. Le jus de citron resté dans le verre contient du calcium directement assimilable par l’organisme. Adoucir ce jus avec du miel plutôt qu’avec du sucre, et le boire. Répéter ce traitement chaque jour pendant deux semaines. Presque toujours, les taches blanches sur les ongles disparaissent alors, et les ongles se mettent à durcir.

Les cheveux

Les cheveux jouent un rôle important dans notre apparence physique. Ils peuvent refléter notre état de santé, et leur aspect peut avoir des conséquences psychologiques reconnues depuis que Samson rencontra Dalila.
Le problème des cheveux est complètement différent pour les hommes et pour les femmes. Le système endocrinien de l’homme peut le prédisposer à la calvitie partielle ou complète, ce qui est très rare chez les femmes. Ces dernières sont préoccupées par la santé et la beauté de leur chevelure. Les hommes se font surtout du souci pour ne pas la perdre.
Certains hommes ont beaucoup de cheveux, d’autres commencent à les perdre vers la trentaine, soit partiellement, soit jusqu’à la calvitie totale. Dans certains pays, les cheveux sont les signes de la vigueur ou de la virilité, tandis que dans d’autres, un crâne brillant et chauve peut être également un signe de virilité.

Les shampooings

Un cuir chevelu normal est légèrement acide. Le savon est alcalin. Quand un acide et un alcalin se rencontrent, la réaction peut être violente. La première précaution à prendre est donc de ne pas se laver les cheveux avec du savon. Un grand nombre de shampooings sont tout aussi dangereux, car ils contiennent des détergents, exactement les mêmes que ceux qui sont employés pour laver la vaisselle. Les détergents assèchent les glandes sébacées du cuir chevelu. A force d’être continuellement desséchées, ces glandes ont tendance à sécréter de plus en plus de sébum, et le résultat ne tarde pas à se manifester : la séborrhée. Cela devient parfois un cercle vicieux. Plus les cheveux sont gras, plus nous les lavons, jusqu’à ce qu’il y en ait de moins en moins à laver. Les shampooings secs posent le même problème, puisqu’ils sont faits de détergents secs.
De nos jours, il existe des shampooings adaptés aux différents types de cheveux : secs, normaux, gras ou pelliculeux. Ils sont meilleurs que les shampooings courants, mais, avant d’en choisir un, il faut savoir à quelle catégorie appartiennent vraiment nos cheveux. Si nous vivons dans une ville polluée, ou si nous utilisons des lotions capillaires, ils peuvent avoir l’air gras et ne pas l’être réellement.

Le meilleur des shampooings

Pour la plupart des types de cheveux et en particulier pour ceux des enfants, le meilleur des shampooings, c’est encore l’eau de pluie ou l’eau distillée. Si vous tenez vraiment à utiliser un shampooing, ne l’employez pas trop souvent. Si les cheveux sont poussiéreux ou souillés par toute la pollution récoltée en ville, il n’est pas nécessaire pour autant de les mettre dans la machine à laver tous les jours. Les rincer à l’eau claire quand nous sommes sous la douche, en général, cela suffit.
Si possible, après le dernier shampooing, se rincer les cheveux à l’eau de pluie donne de bons résultats. Ce n’est pas toujours possible, et la chevelure subit le plus souvent tout ce qui se trouve dans l’eau des villes pour la purifier. Dans ce cas, ajouter à la dernière eau de rinçage quelques gouttes d’acide naturel, du citron par exemple ou du vinaigre de cidre, qui rétabliront en douceur l’acidité naturelle du cuir chevelu.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

It is main inner container footer text
adimage
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com