Oh Snap!

Please turnoff your ad blocking mode for viewing your site content

img
Home / Santé / Les produits sans pétrole

Les produits sans pétrole

/
/
/
257 Views

Comment allons nous vivre sans pétrole ? Voilà une question qui préoccupe depuis déjà un certain temps bon nombre d’entre nous, que l’on soit un simple citoyen, un homme politique ou un industriel. Cette interrogation est plus que jamais d’actualité, au vu de la situation économique et surtout à cause de la crise financière. La fluctuation des valeurs boursières en ce moment ne présage encore rien de bon et cette incertitude se fait également sentir sur le baril de pétrole. Qui aurait pu imaginer il y a quelques années que le baril de brut dépasserait les 100 $ ? Si à cette époque on avait mentionné ce prix, on nous aurait alors peut être pris pour des fous. Mais la situation a beaucoup changé, surtout durant ces 5 dernières années. Il y a tout d’abord l’émergence du géant chinois qui consomme de plus en plus d’énergie. Cette consommation avait augmenté de 15% en 2004 et les prix avaient alors commencé à flamber. La Chine a beau annoncé l’année suivante vouloir réduire sa consommation de 0,5% rien n’a alors changé. Cette montée des prix du pétrole serait selon certains analystes la cause d’une spéculation abusive des grandes compagnies pétrolières pour faire des profits et on parle même de surprofit. En pleine crise, on s’étonne quand même de voir qu’une entreprise pétrolière fait un bénéfice de 12 milliards de dollars en une seule année. N’oublions pas non plus que le pétrole est une « espèce en voie de disparition » actuellement. Les experts estiment en effet que dans deux ou trois décennies tout au plus, les réserves mondiales seront épuisées. Il faudra pourtant près d’un demi-siècle pour basculer vers un autre système énergétique. Il va donc falloir penser dès maintenant à vivre sans pétrole et inventer des produits qui utilise d’autres énergies.

Le compte à rebours est désormais lancé et le délai est plutôt court. Le transport est sans doute un des domaines les plus concernés par la situation car la majorité des moyens de transport actuels fonctionnent grâce à des produits pétroliers. Il existe bien entendu des voitures hybrides, visibles dans les rues, mais elles ne sont pas encore vraiment démocratisées. Pourtant il faudra bien abandonner notre vieux moteur à explosion dans un futur proche et se tourner vers les nouvelles sources d’énergie. On peut aujourd’hui utiliser des voitures fonctionnant au charbon ou au gaz liquide. L’inconvénient c’est que de telles voitures ne sont pas vraiment écologiques. Mais nos voitures carburant à l’essence ou au gasoil ne le sont pas non plus, alors, où est le problème ? Veut-on oui ou non chercher une alternative au pétrole ? Pour faire plaisir à tout le monde on proposera les voitures électriques. 100% écologiques car elles n’émettent pas de gaz à effet de serre, le bruit produit est également moindre par rapport aux autres véhicules. Mais il y a quand même un petit inconvénient car les voitures électriques ne bénéficient pas, pour le moment, d’une autonomie satisfaisante tant les batteries sont faibles.

Mais le fait est que le pétrole va se raréfier de plus en plus, et d’après les experts un nouveau choc pétrolier est tout à fait envisageable. Des chercheurs se sont aussi tournés vers les biocarburants et les carburants dits alternatifs. Le biodiesel fabriqué à partir de produits d’origine agricole présente un intérêt spécifique qu’il serait aussi préférable de ne pas négliger. Alors est-ce qu’on va attendre que le ciel nous tombe sur la tête pour réagir ? En tout cas on ne devrait pas, car les produits et carburants sans pétrole existent bel et bien. Les travaux de recherche ont besoin d’être subventionnés pour que des avancées rapides et satisfaisantes aient lieu. Mais où trouver les ressources financières nécessaires ? Tout simplement dans les taxes perçues sur les produits pétroliers mais aussi dans le budget de l’Etat. Sans cela, les recherches sur les nouveaux carburants et les produits sans pétrole en resteront au point mort. Les solutions existent donc mais il ne faut pas faire semblant de ne pas les voir. Si on n’agit pas dès maintenant, les choses pourraient se compliquer davantage et la crise pourrait encore s’amplifier. Il faut donc prendre conscience des risques encourus et chercher des solutions pour que le monde ne dépende plus du pétrole dans le futur.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

It is main inner container footer text
adimage
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com