VII – Balance – 23 septembre – 22 octobre

Signe du zodiac : Balance1er signe de l’automne, fils de Jupiter et de Vénus, la Balance aboutit à la synthèse de l’équilibre et du déséquilibre et recherche harmonie et perfection. Associée à une Vénus d’air, la Balance vit dans l’espace de l’amour, le don de soi. Plaisir de vivre, amour certitude, paisible et durable. Jupiter lui apporte la dimension sociale de respect des lois et structures établies. Il en résulte une dimension où les relations humaines seront teintées de diplomatie, tolérance, douceur et retenue dans l’excès.

Signe n° 7, chiffre de l’ordre cosmique, la Balance transite vers la maturité psychique mais sans renoncer à la spontanéité du désir de plaire et de rendre l’entourage plus heureux. La Balance est tempérance comme le Bélier, signe antagoniste et complémentaire, est énergie incontrôlée. Signe vénusien masculin, la Balance agit, objecte et prend les initiatives. Elle projette de façon intellectuelle les principes abstraits d’amour, de grâce, de beauté et d’équité. Sa devise pourrait être : « la vie imite l’art ».

La Balance est traditionnellement associée à la Maison VII. Face à l’Ascendant (Maison I), la Maison VII (ou encore le Descendant) représente « l’autre » et symbolise le mariage, les partenaires, les associations mais également les ennemis déclarés, permettant à l’individu de renforcer sa vulnérabilité. Le mariage, tel qu’il est inscrit dans cette maison reflète le degré d’intégration intérieure de l’individu.

Naturellement en accord avec toutes les énergies ordonnées de l’univers, les individus nés sous le signe de la Balance possèdent à la fois de grands principes et une réelle philosophie. Pour eux, le monde devrait être amélioré, redessiné selon leurs convictions, souvent élevées. Justice sociale, art et esthétisme sont leurs terrains de prédilection.

Malgré une grande liberté d’esprit, les Balances sont assez traditionalistes, ayant besoin de relations stables avec, si possible, des cérébraux esthètes comme eux.

La Balance en mode yang

Perfectionniste, platonicien, l’homme Balance aborde la vie comme un peintre devant une toile blanche. Les réalités qu’il perçoit au travers de ses visions idéalistes lui semblent souvent hors de portée du reste de l’humanité. Son côté chérubin fait penser à Cupidon dont les parents mythiques, Vénus et Mars, illustrent bien la dualité amour/guerre contenue dans l’axe Bélier-Balance. Cependant, l’archétype qui illustre parfaitement l’homme Balance est sans conteste Apollon, dieu de la Lumière, des Arts et de la Connaissance.

La Balance au masculin est sans doute le personnage le plus expressif de tout le zodiaque. Éclatant de lyrisme, il est semblable à un rayon de lumière et projette sans cesse de nouvelles images et de nouvelles idées. Un mélange de mélancolie et d’humour le rend souvent aimable et sympathique, capable d’échanges amicaux spontanés.

Cependant, la Balance yang peut parfois paraître superficiel, artificiel voire trop beau ou trop talentueux pour être vrai. Cela provient d’un tourment intérieur souvent refoulé : le refus systématique de la dimension plus sombre de l’existence. De ce fait, il peut projeter une certaine ombre due à des sentiments négatifs qu’il devra, un jour ou l’autre, intégrer à sa personnalité. Et pour éviter toute confrontation avec lui-même, il se complait dans la lumière parfois trompeuse des apparences, cherchant à explorer en permanence de nouvelles idées, dans de multiples domaines artistiques, ce qui le mène inévitablement au dilettantisme.

Paradoxalement, son côté hautement idéaliste peut le rendre rigide et inflexible dès que quelque chose ne correspond pas à sa réalité. Et inversement, son profond besoin d’harmonie et de conciliation lui fait fuir les conflits avec ses semblables qui le trouveront trop poli. La Balance yang a souvent du mal à se faire prendre au sérieux, considérant qu’il est déplacé de bouder en public ou d’afficher sa colère, même si elle est légitime. Néanmoins, le signe de la Balance étant un signe masculin, son côté agressif se manifeste sur un plan cérébral et verbal et, un homme Balance très énervé peut utiliser les mots comme une arme.

Franc et déterminé malgré une personnalité multiple, la Balance yang entretient de grandes espérances. Il admet, organise et coordonne toutes les facettes qui composent son personnage, il est l’homme orchestre du zodiaque. La tranche d’âge reliée à son signe, 42-49 ans, représente l’accomplissement, période de l’existence durant laquelle l’individu parvient au bout de ses projets. Pour l’homme Balance, c’est l’époque à laquelle il se consacre pleinement à sa vie.

L’homme Balance est attiré par les femmes indépendantes et intellectuelles comme lui. Plus sensuel que sexuel, son approche de l’acte amoureux est plutôt éthérée. Souvent considéré comme trop féminin par les autres hommes en raison de son intérêt pour l’esthétisme, il est cependant très entouré par les femmes qui trouvent sa conversation captivante.

Dès son plus jeune âge, l’homme Balance se sent différent, spécial et original, ayant une imagination démesurée. A l’adolescence, il se sent incapable de rivaliser physiquement avec les garçons plus virils et plus musclés que lui qui attirent habituellement l’attention des filles. Il a souvent du mal à se reconnaître comme un individu sexué tant ses énergies féminines et masculines sont parfaitement équilibrées. De là à se retrouver dans le rôle ingrat de l’ami confident des femmes avec une orientation sexuelle incertaine, il n’y a qu’un pas. Même le plus hétéro des hommes Balance reconnaîtra, en raison de sa nature d’esthète, l’existence en lui d’une bisexualité toute théorique. D’ailleurs la Balance yang est rarement homophobe.

Charmant et spirituel, l’homme Balance a toujours de nombreuses amies, liaisons ou flirts. Mais lorsqu’il s’agit d’une relation sérieuse et durable, il réalise, non sans mal, qu’il a peur de s’engager et de devoir faire preuve d’esprit pratique. L’homme Balance considère la femme comme une œuvre d’art achevée et il placera celle qui lui plait sur un piédestal dont elle aura bien du mal à redescendre. La  Balance yang ne cherche pas à susciter la dépendance en amour, il est bien trop libéral pour ça. Ce qu’il désire le plus au monde c’est rendre ceux qu’il aime libres et accomplis pour que l’amour ne soit plus que pureté, plaisir et échanges harmonieux.

Vivre avec un homme Balance n’est pas de tout repos. Il a toujours beaucoup de choses à l’esprit, un emploi du temps très serré avec, à la clé, inquiétude et impatience à atteindre ses buts – il est très vite contrarié dans ses projets par ses propres exigences. Capable de talent et de tourment dans les mêmes proportions, la Balance yang analyse, rationalise et corrige toutes les difficultés qu’il rencontre avec optimisme et allégresse mais avec un maximum de tensions qui, finalement, le motivent.

La Balance version yang a tendance à idéaliser une relation amoureuse, ce qui peut amener sa partenaire à tomber de façon fulgurante de ce piédestal sur lequel il l’a lui-même placée. Il peut être aussi dur qu’approbateur, cassant et cruel que flatteur (les flèches d’Apollon, selon la légende, infligeaient des blessures extrêmement douloureuses). Toute sa vie, l’homme Balance sera tiraillé entre ses besoins de liberté et d’engagement, cherchant la stabilité en même temps que la nouveauté.

Idéaliste également au lit, le sexe pour la Balance yang doit être beau, sans maladresse ni faux départ. Adepte des longs et langoureux préliminaires, il est plus érotique que pornographique sachant réveiller les zones érogènes les plus cachées de sa partenaire. L’homme Balance est le plus intuitif sexuellement de tout le zodiaque, sachant entremêler technique et ardeur – et recherchant plus le plaisir de sa partenaire que le sien.

La Balance en mode yin

Aphrodite, déesse de la beauté, de la grâce et du charme est tout à fait représentative de la femme Balance. Cette fille de Vénus, à l’esprit aiguisé, à la beauté particulière et au charme discret se préoccupe surtout de concepts élevés et d’idéaux philosophiques. Ses vues politiques sont souvent radicales et égalitaristes. La Balance yin n’agit que par amour, non pas à titre personnel mais suivant un précepte universel. En toutes circonstances elle reste ferme sur ses positions, symbolisant l’autorité féminine.

La femme Balance possède le don d’apprécier chaque situation à laquelle elle se trouve confrontée, d’entreprendre une action qui semble convenir et/ou d’émettre un jugement rapide et souvent valable. Que ce soit en bien ou en mal, si elle abandonne quelque chose c’est pour équilibrer son existence. Sa mission est d’améliorer la vie de ceux qui souffrent mais également de punir ceux qui sont à l’origine de ces souffrances. La Balance yin offre de nombreuses similitudes avec la balance karmique, d’un côté la Grâce qui récompense et de l’autre, la Furie qui appelle Vengeance. La femme Balance est la grande prêtresse du zodiaque.

Le symbole du signe de la Balance est le seul de tout le zodiaque à être représenté par un objet. Il représente l’équilibre entre la nuit et le jour, entre l’hiver et l’été. La Balance suggère également un certain équilibre entre les femmes et les hommes. La Balance yin inspire donc le respect en tant que symbole du bien. Elle est emblématique surtout pour les hommes qui la voient comme une partenaire mais aussi comme un bel objet !

La Balance version yin possède le pouvoir de projeter ses pensées dans l’intention avouée de voir se matérialiser leur réalisation. En vérité, elle a une telle confiance en ses idéaux qu’elle est capable de les concrétiser dans sa vie. Cependant, elle doit parvenir à maîtriser cette force car le moindre de ses caprices peut aussi bien se réaliser tant sa volonté et son pouvoir de suggestion sont grands. Comme le dit l’adage : « Il faut faire attention à ce que l’on souhaite ! ». Néanmoins, la devise de la Balance pourrait être : « Si l’on veut quelque chose dans la vie, il faut faire comme si on l’avait déjà ».

La Balance yin peut parfois souffrir d’un complexe de supériorité. Dans ce cas elle apparaît hautaine, raisonneuse et contrariante. Parfois bizarre et égoïste, elle adore la compétition et n’hésite pas à passer les gens « au laser », lisant dans leur esprit comme dans un livre ouvert pour mesurer leurs éventuelles forces ou faiblesses, jugeant en tout bien, tout honneur s’ils méritent d’être traités en amis.

Tout comme Vénus, première étoile visible dès que la nuit tombe, la Balance yin semble planer au niveau de l’horizon, son attitude pouvant être aussi chaleureuse que distante. Énigmatique, elle prend son temps avant de décider si telle ou telle personne peut entrer dans sa vie. Toujours polie, elle a le don de se sortir d’une situation embarrassante avec un sourire ou un mot aimable. Il est d’ailleurs très difficile de se comporter de façon brutale avec une femme Balance, et ceci que l’on soit homme ou femme.

Malgré leur réputation « vénusienne », la plupart des femmes Balance ne sont pas des beautés classiques, elles ont souvent un petit côté lutin, voire « garçon manqué ». Mais quel que soit son physique, la Balance dégage toujours une allure éblouissante avec beaucoup de classe, le tout teinté d’un glamour plutôt abstrait.

Alors que la majorité des femmes sont prêtes à tout pour être appréciées par la gent masculine, la femme Balance ressent le besoin de lutter contre cette admiration. Car, il faut bien l’admettre, la femme Balance a une aura particulière qui attire à elle beaucoup d’hommes, et beaucoup plus vite aussi que les autres femmes du zodiaque. Pour la Balance yin l’incertitude n’est jamais un problème, ni le fait d’être considérée comme superficielle. Ce qu’elle désire le plus au monde c’est voir ses grands concepts et principes étalés au grand jour.

Trop souvent considérée par les hommes comme un trophée, peu d’entre eux sont capables de voir qui elle est vraiment. Persuadée que son physique la trahit, elle est capable de stopper net dans son élan un éventuel candidat au mariage et de transformer en pierre le cœur de ce pauvre homme.
En fait, la vie amoureuse de la femme Balance se déroule de manière expérimentale. Pour elle il y a trois catégories d’hommes :
– Ceux qui sont essentiellement attirés par sa beauté et/ou féminité et qui pourraient en tirer profit…
– Ceux qui rêvent de la voir tomber de son piédestal, estimant qu’elle a besoin de reprendre contact avec la réalité…
– Et, enfin, le partenaire idéal : un homme doté d’un fort amour-propre et qui partagerait avec elle son besoin d’autonomie et de coopération.

La plupart du temps, la Balance yin a peur de s’engager et saute de relation en relation tant l’intimité lui fait peur. Adepte de l’amour courtois, code de chevalerie très populaire de l’époque médiévale, la femme Balance attend d’un homme qu’il lui fasse la cour, avec noblesse et rigueur, se réservant le droit d’accorder ou non l’amour.

Mais tout ça est un tantinet hypocrite, car la Balance yin, même si elle ne se trouve pas forcément avantagée par la nature, est très active sexuellement – elle a tendance à l’oublier et à négliger sa libido au profit de considérations plus élevées. Cependant, toutes les femmes Balance ne sont pas aussi réservées, et en dehors de tout engagement amoureux, certaines sont capables de beaucoup d’audace pour entraîner un homme dans leur lit.

Mais une Balance yin amoureuse et décidée à s’engager exigera une fidélité mutuelle sans faille. Il n’y a pas de plus grande furie au monde qu’une femme Balance trompée !

coyote

LAISSEZ UN COMMENTAIRE