X – Capricorne – 22 décembre – 19 janvier

Signe du zodiac : CapricorneCulminant au zénith du ciel, le Capricorne abrite sous ses sabots les différents courants du savoir et de la connaissance. Signe d’intériorité, de sagesse et de perfection, le Capricorne vit dans un univers riche de potentialités, limité malgré tout par les forces psychiques terrestres qu’il est nécessaire de dépasser pour atteindre la dimension supérieure de la conscience.

Gouverné par Saturne, planète de la matérialité et première des Terres, le Capricorne possède la faculté d’observer avec une grande patience le réel et le concret de la vie. Les individus nés sous ce signe hivernal sont dotés d’un esprit structuré, secondarisé. Ils sont souvent doués pour les études et attirés par la solitude et le recueillement dont ils devront néanmoins se méfier pour ne pas trop se couper du monde. Car en effet, le principal danger pour ce signe de terre au mental dominant serait de s’isoler dans sa tour d’ivoire, de s’intérioriser à l’excès évitant de cette manière la confrontation avec ses semblables.

Symbolisé par une chèvre de mer, animal mythique mi-chèvre, mi-créature aquatique, le Capricorne représente le principe de restriction, de préservation et de maintien du zodiaque. Il incarne à la fois l’ascension sociale et le déclin tout en grâce, suivant le versant de la montagne sur lequel il se trouve. Pour l’individu Capricorne, chute n’est pas nécessairement synonyme d’échec, cela signifie avant tout que le sommet a été atteint et qu’il convient de redescendre sur la terre ferme pour éviter d’être dévoré par la gloire. Et, tel un majestueux dissident, le Capricorne se laisse glisser sur le versant descendant de la montagne grâce à la queue de poisson de sa chèvre mythique.

Le signe du Capricorne est traditionnellement associé à la maison X (Milieu du Ciel) où sont inscrits tous les domaines liés au statut social, aux honneurs, réputation, image publique et réussite professionnelle. Le 10 est également le chiffre de l’éternité qui indique le début d’un nouvel ordre. Bénéficiant de l’énergie expansive du Sagittaire, le Capricorne, plus élitiste, la retient afin qu’elle demeure pure comme de l’eau de roche. D’ailleurs, les individus Capricorne sont plus souvent concernés par la qualité plutôt que par la quantité, que ce soit dans leur vie sociale, professionnelle ou affective.

Le Capricorne en mode yang

Imperturbable, distant et volontiers anachronique, le Capricorne yang avance dans la vie sans se soucier des apparences, parfois trompeuses, de la richesse et de la gloire. A la manière d’un roi déchu, seigneurial mais désabusé, il affiche un certain dédain pour ceux qui courent après l’argent et le luxe. Pour lui la richesse spirituelle a bien plus de valeur que la richesse matérielle. Impartial et juste, le Capricorne masculin accorde autant d’intérêt à un puissant dirigeant qu’à l’homme de la rue. Rigoriste et méticuleux dans chacun de ses actes, l’homme Capricorne ne fait jamais les choses à moitié. Érudit et perfectionniste, ayant pour devise « j’utilise », il peut être aussi bien bon vivant économe qu’ascète épicurien.

A l’image de son archétype Cronos-Saturne, également appelé Père du Temps, le Capricorne est persévérant, patient et discipliné. Cependant, sa conception du temps et de l’existence comporte un paradoxe : il proclame souvent qu’il faut « laisser le temps au temps », qu’on a toujours « le temps de faire les choses, qu’il faut « prendre son temps », etc. Mais il refuse souvent de se priver des choses qu’il désire estimant que la vie est trop courte pour ne pas en profiter et que « le temps passe trop vite » ! En vérité le Capricorne incarne ce paradoxe puisque la vie, à l’image d’une montagne, comporte des hauts et des bas …

Distingué voire excentrique, l’homme Capricorne est souvent à tort perçu comme prétentieux. En vérité il est terriblement affecté et cela dès son plus jeune âge. Le signe du Capricorne est associé à la tranche d’âge 63-70 ans ce qui correspond à l’âge de la retraite, et c’est dans cet esprit de dénouement que le Capricorne yang cherche à atteindre ses buts le plus sereinement possible. Son style et ses manières semblent venir d’une autre époque, que ce soit dans le choix de ses tenues vestimentaires que dans ses discours philosophiques, il donne souvent l’impression de vivre dans le passé. Cependant, cette affectation lui confère un charme désuet et nonchalant sur fond désinvolte. Le Capricorne masculin n’aime pas trop la nouveauté, préférant demeurer en territoire conquis, entouré de visages familiers.

Populaire dès le collège, le Capricorne yang a une vie sociale plutôt mouvementée. Attiré par les femmes plus âgées que lui en raison de son goût pour l’expérience, il trompe souvent son entourage en se faisant passer pour plus vieux que son âge. Mais cette attirance particulière n’a rien d’une recherche de protection. L’homme Capricorne est sûr de lui, confiant et à l’aise avec la gent féminine et s’il préfère la compagnie d’une femme plus âgée c’est pour susciter un intérêt intellectuel, non pour être materné ou guidé.

Le Capricorne masculin possède une maturité supérieure à la moyenne et il se méfie des femmes trop « sages » dont le comportement soit disant irréprochable lui paraît pour le moins suspect. Et s’il choisit une partenaire inexpérimentée, elle devra faire preuve d’une totale innocence. Mais en règle générale, sa préférence ira vers une femme non dominatrice et qui se moque bien de sa réputation.

Complexe et mélancolique, le Capricorne yang a du mal à croire à l’amour, considérant ce sentiment comme une contrainte sociale, une excuse inconsciente. Il a également une peur bleue de souffrir au cas où l’amour le surprendrait malgré son scepticisme. Autre point important, le Capricorne déteste la concurrence, et le fait de se battre pour obtenir les faveurs d’une femme trop sollicitée le fera fuir indéniablement. Et dans les cas de profonde lassitude ou s’il a eu le cœur brisé par le passé, le Capricorne ira se réfugier dans le mariage par pure convenance.

Amoureux ou pas, l’homme Capricorne présente une forte résistance aux avances sexuelles, et d’ailleurs celles-ci influencent rarement ses choix en matière de partenaire. Ambivalence extrême pour cet homme capable de pulsions sexuelles intenses ! Hypocrite le Capricorne ? Non, juste paradoxal … L’influence du sage et lourd Saturne est ici bien présente, et plus le Capricorne s’efforce de réprimer ses désirs sexuels, plus ses pulsions redoublent d’intensité. Les tensions psychologiques et physiques deviennent insupportables, et la répression de cette puissante et saine libido finit par encourager le vice et la perversion. L’idéal pour l’homme Capricorne serait de trouver une compagne présentant les mêmes penchants que lui et qui ne serait nullement choquée par ses fantasmes érotiques.

Le Capricorne en mode yin

Élégante et sophistiquée, la femme Capricorne accorde une grande importance au respect de soi, au courage moral et à une certaine qualité de vie. Intègre et prudente, elle ne s’aventure jamais dans une bataille si elle n’est pas sûre de gagner. Que l’enjeu soit professionnel ou sentimental, elle évite les chemins de traverse et estime sincèrement que tout se mérite : la reconnaissance sociale, l’argent et même l’amour.

Toute en retenue, fidèle à son archétype Rhéa, déesse de la Préservation, le Capricorne yin refuse de gaspiller son temps et son énergie. Et cette économie d’énergie lui réussit plutôt bien car, tout en prenant de l’âge, elle reste bien conservée et donne même l’impression de rajeunir en vieillissant, comme si elle remontait le fil du temps.

Le Capricorne est un signe féminin au comportement cardinal et dont l’élément terre représente la matière. Aussi, la femme Capricorne illustre bien, telle la montagne, cette figure solitaire et majestueuse. Et cette solitude, elle la revendique, étant rapidement irritée par trop de monde autour d’elle. Pragmatique, elle possède le don de transformer un tas de petites choses inutiles en ressources précieuses. Et même si elle se laisse aller à ses penchants taciturnes, ses quêtes spirituelles la rendent toujours plus intense et plus compatissante. Le Capricorne yin est naturellement ascétique et incarne parfaitement la pureté et l’innocence dans la pensée comme dans l’action.

Le Capricorne yin refuse de se laisser approcher de façon superficielle, et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de se faire courtiser. Elle est tout à fait capable de se rendre volontairement moins attirante en portant, par exemple, des vêtements peu sexy. Extrêmement difficile à cerner et énigmatique en ce qui concerne son intérêt pour les relations amoureuses, la femme Capricorne n’aime pas flirter, pour elle l’amour est une chose très sérieuse et le sexe ne doit pas être traité avec légèreté ; d’ailleurs elle n’apprécie pas que l’on joue avec ses émotions. Pétillante mais discrète, elle n’est pas toujours consciente de son charme et a du mal, parfois, à exprimer ses envies érotiques. Mais lorsqu’elle repère un homme qui lui plaît, elle ne le quitte pas des yeux et lui indique de façon furtive mais subtile comment il doit s’y prendre pour mener la danse.

Le Capricorne yin a besoin d’une connexion intellectuelle pour réaliser l’acte sexuel, sans une dimension spirituelle elle ne pourra tout simplement pas s’épanouir dans l’intimité. D’ailleurs elle ne perd jamais son temps dans des relations sans lendemain car elle veut être sûre de ne pas manquer le partenaire dont elle rêve depuis toujours.

Une fois amoureuse, la femme Capricorne est d’une fidélité absolue mais relativement exigeante. Pour elle l’amour doit toucher au sublime, le sexe étant une expérience transcendante. Elle recherche dans une relation sentimentale de l’extraordinaire et de l’imprévisible. Ce qui n’est pas toujours évident lorsqu’on se retrouve confrontés à la vie de tous les jours … Ayant tendance à idéaliser l’homme qu’elle aime et à ne voir que ses côtés positifs, le Capricorne yin risque d’être amèrement déçue si son partenaire ne se montre pas à la hauteur de ses attentes. Avec le temps elle deviendra consciente que ses demandes sont un peu fortes par rapport à la fragilité d’une simple relation humaine. Et si elle ferme les yeux sur certains aspects négatifs de son compagnon, elle ne pardonne pas, devenant rapidement rigide et restrictive. Mais comme la philosophie fait partie intégrante de sa vie, la femme Capricorne apprendra à se prendre moins au sérieux en cessant d’être arrogante pour devenir coquine …

coyote

LAISSEZ UN COMMENTAIRE