La Birmanie au coeur de l’actualité

3.0 / 5

La Birmanie au coeur de l’actualité

146
3

Après neuf morts dont un journaliste japonais encore aujourd’hui en Birmanie, de nombreux opposants à la junte militaire ont manifesté devant les ambassades birmanes de Thaïlande et de Corée du Sud.
Selon les informations locales, les militaires auraient pris d’assaut plusieurs monastères à Rangoon, la plus grande ville du pays, et arrêté près de 700 moines. La lauréate du Prix Nobel de la Paix, Aung San Suu Kyi aurait également été transférée dans la prison militaire de Insein.

Réunis en urgence hier, les quinze membres du Conseil de Sécurité de l’ONU ont demandé aux autorités birmanes de faire preuve d’un peu plus de « retenue » face aux manifestants et d’accepter la visite d’Ibrahim Gambari, émissaire spécial de l’ONU chargé de la coordination avec le Myanmar et qui avait déjà rencontré, en novembre 2006, le général Than Shwe, figure proue de la junte militaire ainsi que l’opposante Aung San Suu Kyi.

Nicolas Sarkozy, de son côté, a demandé aux entreprises françaises et en particulier au groupe pétrolier Total, de stopper tous nouveaux investissements en Birmanie.

Si l’Europe et les Etats Unis souhaitent des sanctions d’urgence contre les militaires, la Russie et la Chine y sont opposées. Cependant, selon le journal le Monde, un million d’hommes d’affaires chinois se seraient établis en Birmanie ces dix dernières années et Pékin envisagerait donc un changement politique et maintiendrait des contacts avec l’opposition en exil.

Quant à Gordon Brown, le premier ministre britannique, il a incité les pays voisins de la Birmanie à exercer leur influence auprès de la junte militaire afin « de garantir que la voix des Birmans soit entendue » The independant

De nombreux soutiens aux birmans

Rassemblements à Bruxelles les mercredi 26, jeudi 27, vendredi 28 et samedi 29 septembre (place de la Liberté de 12h à 13h). « La Belgique doit utiliser sa présence au Conseil de Sécurité des Nations Unies pour soutenir les manifestants birmans ».
Birmanie.net

Dr Sein Win, le premier ministre du gouvernement birman en exil, a été reçu mercredi 26 septembre par Nicolas Sarkozy à l’Elysée. Dr Sein Win témoigne que le chef d’Etat français se montre réellement préoccupé par la situation en Birmanie.

Une centaine de personnes ont manifesté ce jour devant l’ambassade de Birmanie à Paris. Ont répondu à l’appel : Amnesty International, la Fédération Internationale des ligues des droits de l’Homme, la Ligue des droits de l’Homme, Info Birmanie, Reporters sans frontières et
également quelques personnalités : Ségolène Royal, Jane Birkin, l’écrivain Irène Frain …

coyote
sur le meme sujet

Article similaire

La porte Tian’anmen donne directement dans le centre de Pékin. Une ligne d’un axe imaginaire,

En ce qui concerne le célèbre site des Treize Tombeaux des Ming c’est l’empereur Yong Le qui

Le Japon, le pays où règnent la haute technologie et la culture, est un archipel composé d'envir

LAISSEZ UN COMMENTAIRE